×
Publicités
Par
AFP
Publié le
8 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Huit sénateurs demandent des comptes à Parly sur la production de pulls de l'armée

Par
AFP
Publié le
8 nov. 2021

© 2021 AFP - Huit sénateurs proches du candidat à la présidentielle Arnaud Montebourg ont demandé des comptes, vendredi dans un courrier transmis à la presse, à la ministre des Armées Florence Parly sur un contrat de production de pulls fabriqués en partie au Maghreb.


Shutterstock



Arnaud Montebourg avait lui-même affirmé jeudi que ces chandails étaient fabriqués à l'étranger, évoquant dans un premier temps, à tort, la Chine.

Le porte-parole du ministère des Armées Hervé Grandjean avait alors précisé sur Twitter : "Un contrat de fourniture de pulls pour l'armée française a été conclu avec deux entreprises françaises en septembre 2020 : Saint James et Léo Minor. La confection est faite soit en France soit au Maroc ou en Tunisie".

Dans leur courrier, les sénateurs Henri Cabanel, Jérôme Durain, Patrice Joly, Marie-Noëlle Lienemann, Michelle Meunier, Laurence Rossignol, Jean-Claude Tissot et Mickaël Vallet écrivent : "Nous vous demandons de bien vouloir nous donner une information complète sur le marché d'approvisionnement de l'armée en pull-overs. Quelle part de la production sera effectivement réalisée sur le territoire national et celle qui sera réalisée au Maroc et en Tunisie ?"

Ils soulignent : "Il semble même que l'entreprise Leo Minor n'ait pas de site de production de pulls dans l'Hexagone, alors même que l'entreprise Regain, titulaire du marché antérieur, réalisait la totalité de sa production en France".

"Cette production, réalisée à l'étranger et financée par des fonds publics, privera notre pays d'autant d'emplois, de recettes de cotisations sociales, d'opportunités pour nos territoires et contribuera à affaiblir nos régimes de protection sociale et à dégrader l'environnement en raison de transports plus longs", ajoutent les sénateurs, qui demandent à Mme Parly si ces critères sont pris en compte dans l'attribution des marchés publics.Paris, 5 nov 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Industrie