×
6 052
Fashion Jobs
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Recruitment Officer, Luxury Retail
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes - Vélizy 2 H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
UNDIZ
Chef de Marché Export H/F
CDI · CLICHY
Publicités
Publié le
21 sept. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hygiène-beauté: l'e-commerce se stabilise à 10% de parts de marché

Publié le
21 sept. 2022

En observant l'année terminée mi-mars 2022, Kantar évalue qu'Internet ne capte plus de nouvelle part de marché dans les ventes françaises d'hygiène-beauté. Mais pointe en revanche que les niveaux actuels restent néanmoins supérieurs à ceux d'avant-crise, avec 10,4% des ventes en volume, contre 8,8% sur la même période en 2020.


Shuttetstock



Dans une même logique, le nombre d'acheteurs en ligne d'hygiène-beauté se contracte, mais le secteur compte néanmoins toujours 4,6 millions de cyberacheteurs en plus qu'en 2018. Côté ventes, sur l'année terminée mi-mars, l'e-commerce d'hygiène-beauté a connu une contraction de 0,3% en volume et une hausse de 2,9% en valeur par rapport à la même période l'année précédente.

"Un Français sur trois achète au moins une fois dans l'année un produit d'hygiène-beauté sur Internet", a indiqué Anaïs Dupuis, business development manager de Kantar, à l'occasion de la présentation des chiffres de la vente en ligne du deuxième trimestre. "Les cyberacheteurs français achètent en moyenne sur Internet pour 83 euros d'hygiène-beauté par an".

Toujours sur l'année terminée mi-mars 2022, il ressort que la pénétration du online parmi les consommateurs d'hygiène-beauté était de 33,5%, contre 35,4% un an plus tôt. Un recul qui ne concerne cependant pas les ventes en lignes réalisées par des vendeurs spécialisés, qui affichent un niveau stable avec 17,6% de parts de marché. Là où les vendeurs généralistes voient leur part chuter de 25 à 22,9% en un an.

Une démocratisation de la mode en ligne



Une disparité entre typologies de vendeurs qui se traduit également dans la nature des produits achetés. Chez les généralistes, les internautes achètent principalement des produits d'hygiène (73,5%) et des soins capillaires (15,7%), mais peu de soin, produits de maquillages et coffrets. Là où, chez les vendeurs spécialisés, les ventes en ligne se répartissent entre soins (37,9%), les produits d'hygiène (27%), maquillage (11,4%), produits alcoolisés dont parfums (7,9%) et coffrets (2,9%).


Kantar



Kantar note une démocratisation des achats d'hygiène-beauté en ligne, avec une part croissante d'acheteurs de 65 ans et plus commandant leurs produits en ligne, là où les volumes restent stables pour les autres générations d'acheteurs. Au-delà des parts d'achat par génération, les chiffres bruts montrent cependant que seuls les 15-24 ans ont autant acheté en ligne sur l'exercice observé que sur le précédent.

Les chiffres de la fédération de la vente en ligne (Fevad) pour le seul deuxième trimestre 2022 montrent pour leur part une chute de 28% des ventes en ligne de beauté par rapport à la même période en 2021. Mais, comparé au deuxième trimestre 2019, cette chute se transforme en hausse de 35%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com