Iconix Brand revoit à la hausse ses prévisions 2014

"Sur le front des acquisitions, notre plan reste conséquent". Entre fin 2012 et début 2013, le groupe Iconix Brand a procédé coup sur coup à l’acquisition d’Umbro, de Buffalo et de Lee Cooper. Neil Cole, son PDG, se montre de nouveau offensif.

Peanuts, avec son personnage phare Snoopy, est l'une des locomotives du groupe. Ici une collaboration avec Vans.

La bonne tenue de l’activité du groupe le conforte en effet dans sa stratégie de croissance externe. Sur le deuxième trimestre 2014, le groupe américain, spécialiste des marques en licences, a vu son activité progresser de 3 % par rapport à la même période un an plus tôt. Son chiffre d’affaires, réalisé entre début avril et fin juin, atteint les 89 millions d’euros (119 millions de dollars US). Le groupe a bénéficié de bonnes dynamiques de sa marque Peanuts, de son pôle Sports et de ses marques féminines, que le repli de ses collections masculines n’a pas réussi à contrebalancer. Son résultat opérationnel est passé de 53,3 à 55,7 millions d’euros.

Si bien que la maison mère d’Ecko, Zoo York, London Fog, Material Girl et propriétaire d’une trentaine de marques au total, a revu à la hausse ses prévisions. Alors que le groupe visait un chiffre d’affaires compris entre 336 et 343 millions d’euros, il table à présent sur une fourchette entre 340 et 347 millions. Sans prendre en compte d’éventuelles acquisitions. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

DenimBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER