×
7 082
Fashion Jobs
GROUPE ETAM
Responsable Innovation Expérience Ecommerce H/F
CDI · CLICHY
CARRE BLANC
Business Developer Wholesale International
CDI · LYON
HAPPY BEAUTY
Reponsable d'Institut de Beauté
CDI · POINTE-À-PITRE
ETAM
Gestionnaire Logistique H/F
CDI · CLICHY
BZB
Contrôleur de Gestion Achats H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
Publicités
Publié le
21 avr. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

IFTH: la direction générale confiée à Clarisse Reille

Publié le
21 avr. 2022

Nouveau challenge pour Clarisse Reille. La directrice générale du Defi, le comité professionnel de développement économique de l’habillement, depuis 2011, enfile la casquette de directrice générale de l'Institut français du textile et de l'habillement (IFTH). Avec le Défi, la dirigeante accompagne les projets structurants de la mode française avec, entre autres, le financement de la présence des marques dans des salons internationaux mais aussi la mise en place de dispositifs de soutien à la structuration des entreprises (numérique, RH, accompagnement de jeunes créateurs....). Le tout avec le concours des différentes fédérations du secteur. Les dirigeants de celles-ci ont d'ailleurs validé le fait qu'elle prenne également en charge la direction de l'IFTH. 


Clarisse Reille - FNW


"Je remercie les présidents des fédérations qui siègent au conseil d'administration du Defi qui ont validé ce projet et bien sur les membres du conseil d'administration de l'IFTH, qui me font confiance et, en toile de fonds, la DGE qui n'a pas émis d'opposition à cette prise de fonction. Lucien Deveaux, président du Defi et Yann Balguerie, président de l'IFTH s'apprécient, ce qui devrait fluidifier ma prise de fonction, d'autant que pendant un an, Christian Jouzel a assuré un intérim de qualité. . J'ai mis en place une organisation avec les équipes du Defi pour pouvoir intervenir rapidement sur les sujets clés. Côté IFTH, la plupart de l'équipe de 150 personnes est à Lyon, ville dont je suis originaire. Mais je vais dans les prochains jours aussi aller au contact des équipes dans les antennes de Lille, Cholet, Mulhouse et des différents laboratoires de France. J'ai mes idées, mais je veux d'abord toucher du doigt leur réalité. Je souhaite que pour le Defi et l'IFTH nous apportions un niveau d'excellence sur l'innovation, le fait d'être au service des entreprises et le travail de prospective".

Dans ce nouveau rôle Clarisse Reille va rendre compte à Yann Balguerie, qui est depuis l'an dernier le président de l'IFTH. L'IFTH, qui est financé à hauteur de quatre millions d'euros par une subvention de l'État et a huit millions d'euros de chiffre d'affaires issus de prestations auprès d'entreprises du secteur, a deux missions principales. L'institut accompagne les entreprises dans ses projets d’innovation technique, technologique, environnementale. Il travaille notamment sur les sujets normatifs, de qualité et de recherche et développement. En ce sens, son rôle est aussi de préserver et développer des savoir-faire et des connaissances techniques sur le textile et l'habillement. Son second axe est de "participer aux actions collectives permettant à l’industrie textile habillement française de disposer d’avantages technologiques, durables et concurrentiels, au service du développement et de la relocalisation des activités". Dans cette période où la question des relocalisations de l'industrie textile est forte, son rôle est donc important.

"Le textile est au coeur de l'économie et l'IFTH a déjà de fortes connexions avec le secteur. C'est une industrie qui vit des transformations et mutations fortes et profondes. Dans ce secteur, la part du volet mode et habillement est importante, mais le textile nourrit beaucoup d'autres secteurs comme la décoration, les textiles techniques pour le sport, l'aérospatial, le bâtiment, le transport, l'agriculture... Il y a une culture d'innovation technologique très forte. Nous devons la renforcer et avoir une approche qui traverse les secteurs. Ce pan très riche du textile technique a de plus en plus de points de rencontre avec la mode, notamment via le sport qui se rapproche de la mode, mais il y a aussi des points de synergie autour de la santé, avec des grands acteurs comme Thuasne et Sigvaris".

"Du côté des marques, mais aussi des industriels, la durabilité des produits, la recherche d'une baisse de l'empreinte environnementale, et l'agilité de la chaine de valeur via une digitalisation des process et outils collaboratifs. La transformation doit emmener l'industrie et les marques. Le Metaverse par exemple implique une fluidité entre e-commerce, univers digital mais aussi une implication de toute la filière pour répondre à ces nouvelles exigences. Mon but avec le Defi et l'IFTH sera de renforcer les synergies. Il existe déjà quelques passerelles, nous le voyons par exemple avec le comité stratégique de filière, mais en tant qu'ingénieur passée par Centrale Paris, pour moi c'est une joie et une motivation de pouvoir d'aller au fond des sujets".

Le chemin envisagé va vers des projets emmenant ensemble marques et industriels du textile sur le chemin des projets innovants et de la prospectives. Une voie qui pourrait amener à moyen terme un rapprochement entre les deux entités. 




 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com