×
6 566
Fashion Jobs
Publicités

IKKS veut marquer les esprits avec Laetitia Casta

Publié le
today 13 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le nouveau visage d’IKKS est celui de Laetitia Casta. La marque française veut frapper fort et investit en conséquence sur une vaste campagne incarnée par la mannequin et comédienne, dont le premier volet démarre en cette mi-février, mais comprendra plusieurs temps forts pendant toute l’année 2019. Pour IKKS, qui a connu une année 2018 chahutée par une restructuration de sa dette qui a débouché sur un accord ces dernières semaines, c’est un signal fort et positif que cette prise de parole sur la femme qui connaît une bonne évolution ces dernières saisons.


Premier visuel printemps-été 2019 de l'égérie Laetitia Casta - IKKS

 
Si IKKS investit également sur l’enfant en dévoilant à partir du 20 février les heureux élus de sa campagne « casting » et en lançant la deuxième saison du dispositif, c’est bien sur la femme que la marque qui s’adresse à toute la famille a choisi de miser cette année. Et de miser fort. « Sur un marché du prêt-à-porter féminin qui recule, nous arrivons à progresser avec nos collections féminine ; tout est aligné aujourd’hui, l’offre et le réseau, c’est donc le bon moment pour prendre la parole et faire résonner notre propos avec une personnalité forte », explique Valérie Dassier, directrice générale adjointe en charge du marketing.

Un vaste dispositif puisqu’il se déploie à 360 degrés et en plusieurs temps. Le premier démarre en cette mi-février avec le lancement d’une première campagne dévoilant Laetitia Casta et notamment un visuel inaugural autour du perfecto, pièce phare de la marque, toujours sous la nouvelle signature de marque lancée en 2018 « Les esprits libres ». Un parti pris illustré également en vidéo, avec un clip qui sera largement diffusé sur les réseaux sociaux, via des partenariats médias, mais aussi sur le site de la marque qui fera l’objet d’une refonte le 15 février pour l’occasion, pour présenter avec Laetitia Casta une nouvelle « IKKSpérience » concoctée avec l’agence Brand Station.

Affichage, presse, Web, la campagne publicitaire à échelle européenne aura également un déploiement fort en boutiques. « L’ensemble des points de vente, y compris multimarques, recevront les éléments pour amplifier ce message », précise Valérie Dassier. Dans les boutiques à l’enseigne IKKS, au nombre de 481 dont 276 exclusivement dédiées à la femme, la campagne avec Laetitia Casta aura un fort impact : vitrines, PLV mais aussi sacherie seront à l’effigie de l’égérie, mais pas seulement. Les silhouettes de la campagne seront également à l’honneur : au nombre de huit pour la saison, ce sont elles qui feront le rythme et la mise en place des thématiques de collection dans les mois qui viennent.
 
Une deuxième campagne publicitaire sera lancée ensuite en avril, avec l’un de ses looks, une robe jaune soleil qui lancera un temps fort plus estival. Et la marque de poursuivre avec Laetitia Casta la saison suivante, saison des 20 ans de l’existence de la ligne femme IKKS, ce qui lui vaudra d’être au cœur d’une soirée anniversaire. IKKS a également prévu une option pour une troisième saison supplémentaire avec son égérie.
 
Une prise de parole majeure donc, en attendant l’officialisation prochaine de son changement de propriétaires, le fonds LBO France (majoritaire depuis 2015) et Zannier (minoritaire après avoir vendu à LBO France) devant sortir du capital, tandis que le pool de trois fonds américains créanciers Avenue Capital, CarVal Investors et Marathon Asset Management deviendra majoritaire. Une transformation de la dette en capital qui permettrait de réduire celle-ci de 320 à 140 millions d’euros. Avec des objectifs d’amélioration de la rentabilité de l’entreprise passant notamment par quelques dizaines de fermetures de boutiques sur les plus de 800 dans le monde, mais aussi de progression, notamment en surfant sur la bonne dynamique d’IKKS Femme, la direction menée par Pierre-André Cauche, maintenu à son poste, souhaiterait atteindre un chiffre d’affaires de 394 millions d'euros (contre 348 millions en 2017) pour 57,8 millions d'euros d’Ebitda en 2021, selon des informations parues dans la presse financière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com