×
Publicités
Publié le
5 oct. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ils viennent d'ouvrir boutique à Paris

Publié le
5 oct. 2021

Fashion Week oblige, de nombreuses marques profitent de l’actualité mode du moment pour ouvrir boutique dans la capitale française. Rencontre avec De Bonne Facture, Duren, Larfeuille et Marc-Antoine Barrois.


De Bonne Facture ouvre sa première boutique rue Sedaine - DR


De Bonne Facture, une première dans le XIe

 
Fondée en 2013 par Deborah Neuberg, la marque de prêt-à-porter masculine De Bonne Facture vient d’inaugurer sa première boutique parisienne au 63, rue Sedaine, dans le XIe arrondissement. 

"Un quartier, le village Popincourt, traditionnellement connecté à l’industrie textile, où de nombreux grossistes avaient élu domicile, explique la créatrice, et où l’esprit commerçant et villageois nous va bien. Dans ce coin du XIe, beaucoup d’ateliers, d’artisans et de clientèles créatives se rejoignent, un mix parfait pour faire vivre De Bonne Facture."
 
Conçue comme un espace hybride "où venir découvrir tout l’univers de la marque, toucher les vêtements, les matières, voir les finitions", la boutique De Bonne Facture se transforme, par une cloison amovible, en showroom pour accueillir les professionnels du milieu, acheteurs et presse. Pensé comme un lieu d’événements, l’endroit présentera les différentes collaborations de la marque (à suivre les céramiques de Marie-Astrid Morio et en ce moment la collaboration réalisée avec Mr Porter) et pourrait également organiser des rencontres avec artistes et magazines. 


La collection de pochettes signée Larfeuille en vente dans son premier atelier-boutique - DR


Larfeuille, atelier et boutique de maroquinerie

C’est en plein cœur du Marais, au 11, rue du Pont-aux-choux, que la maison de maroquinerie Larfeuille vient de poser ses collections de pochettes, portefeuilles, porte-cartes et sacs. 
 
Fondée en 2019 par Jérôme Auriac, la marque, vendue exclusivement en ligne jusqu’à présent, s’invite en lieu et place du magasin Encré et recrée l’ambiance d’une échoppe parisienne,"ou l’idée d’une boutique-atelier dédiée à la fabrication artisanale, explique le fondateur, où les gens viennent choisir les cuirs, personnaliser leurs produits et voir notre fabrication sur-mesure."
 
Au sein de sa première adresse, Larfeuille souhaite présenter son univers unisexe à travers ses collections de petite maroquinerie mais aussi ses objets du quotidien, ainsi des sangles de guitare ou d’étuis pour parfums et présente sa première collaboration avec l’illustratrice Ekhi Busquet, "des dessins à l’encre de Chine indélébile, directement posés sur le cuir et qui évoquent l’univers de Don Quichotte", l’emblème choisi pour le logo de la maison. Larfeuille dupliquera son atelier au Bon Marché du 22 octobre au 2 janvier.


La nouvelle boutique Duran rue Debelleyme - DR


Duren, les sacs en cuir froissé dans le Haut-Marais
 
En février 2019, la marque Duren s’installait au 37, rue Debelleyme (Paris IIIe) et présentait ses collections de sacs en "cuir froissé" ou "crinkle leather" - un alliage de cuir et d’aluminium ultra-léger – récompensés de plusieurs prix du design. Deux ans plus tard, Duren déménage à deux numéros, dans une nouvelle boutique plus spacieuse.
 
Derrière la façade noire, Duren ouvre un espace d’une soixantaine de mètres carrés à l’intérieur en pierres de taille et poutres de bois. L’ensemble est associé à un mobilier en métal et béton rappelant les combinaisons de textures chères à la marque et sur lequel s’exposent les différentes pièces de la collection, et notamment celles issues de collaborations avec Emmanuelle Vernoux, David James ou Nicolas Ouchenir qui réalise une nouvelle série de sacs marqués de poèmes sur la mer.
 
Fondée par Masaki Matsukawa, ancien mannequin japonais et directeur de création de la marque, associé au styliste Kohei Okamato, la marque de sacs Duren a d’abord été lancée au Japon avant de connaître son développement en France.


Marc-Antoine Barrois ouvre sa parfumerie à Paris - DR


Marc-Antoine Barrois, une galerie pour ses parfums
 
Le couturier Marc-Antoine Barrois, formé chez Dominique Sirop, Jean Paul Gaultier et Jean-Claude Jitrois, se met au parfum cette année et ouvre en parallèle de sa maison de couture de la rue Budapest, une boutique dédiée à ses fragrances.
 
Lancé en 2016, son premier parfum "B683", en collaboration avec le nez Quentin Bisch, a été suivi de nouveaux jus désormais distribués dans plus de 200 points de vente dans le monde. Ils viennent de trouver leur premier écrin public au 13 Galerie Véro-Dodat, à deux pas du Louvre.
 
Pensée autour de matériaux nobles – noyer sculpté, platane verni et verre -, la boutique de parfums Marc-Antoine Barrois, réalisée en collaboration avec le studio d’architecture Antoine Bouillot, a également fait appel à l’artiste Jean-François Fourtou qui signe une ambiance onirique où de merveilleux escargots s’invitent dans le décor. 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com