×
6 507
Fashion Jobs
Publicités

Immobilier commercial : les projets qui vont rythmer le Mapic

Publié le
today 12 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Mapic, rendez-vous cannois de l’immobilier commercial, est chaque année le témoin de l’évolution des tendances du secteur. L’édition du 13 au 15 novembre 2019 souligne une nouvelle fois la part croissante des rénovations-extensions par rapport aux créations ex nihilo. L’occasion d’un tour de France des différents projets touchant aux centres commerciaux et retail parks mis en avant au palais des festivals.


Le futur palais du Commerce de Rennes - Frey


Redevco mettra en lumière un projet de taille : la transformation des anciennes Galeries Lafayette de Lille en un espace mixte, baptisé "Le 31". Un lourd projet de requalification urbaine touchant 25 000 mètres carrés au 31 rue de Béthune, mêlant bureaux, hôtel 4 étoiles et surtout six surfaces commerciales totalisant 10 000 mètres carrés. Un projet présenté aux Lillois le 6 novembre dernier.

De requalification urbaine il sera également question chez Frey, après l’obtention du contrat pour la rénovation et l'extension du palais du Commerce de Rennes. A horizon 2025, ce dernier proposera 18 000 mètres carrés, dont 5 000 dédiés aux commerces. Un projet d’envergure auquel s’ajoutent ceux des espaces commerciaux en plein air Shopping Promenade à Strasbourg-Vendenheim (67), Claye-Souilly (77), Arles et Montpellier (34), ou encore Open à Saint-Genis-Pouilly (01), My Valentine à Marseille (13), Woodshop-Bois Sénart à Cesson (77).


Le projet du quartier Saint-Jean à Bordeaux - Apsys


Toujours du côté de la transformation urbaine, Apsys n’est pas en reste avec la massive transformation de 88 000 mètres carrés entre la gare Saint-Jean de Bordeaux et la Garonne. Un projet qui doit apporter quelque 27 000 mètres carrés de commerces à ‘La Belle Endormie’ dans les trois ans. Mais le propriétaire de Beaugrenelle met également en avant les 60 cellules du centre Steel attendu à Saint-Etienne. Mais aussi le projet Neyrpic et ses 89 boutiques de centre commercial à ciel ouvert dont la construction a débuté aux portes de Grenoble.

La Compagnie de Phalsbourg viendra ainsi présenter le nouveau parc d’activités commerciales Open Sky de Buchelay, qui proposera dès fin novembre 30 000 mètres carrés de surfaces. Un parc qui sera rejoint au printemps par l’Open Sky de Plaisir et ses 32 000 mètres carrés et 40 boutiques attendues à l’ouest de Versailles. Mais l’entreprise mettra également en avant son premier projet international, l’Open Sky madrilène de Torrejon, qui ouvrira au printemps sur un site de 65 000 mètres carrés.

Les mues franciliennes

Du côté de l’Île-de-France, l’heure reste principalement à la transformation des plus gros centres. Hammerson veut ainsi porter à 222 enseignes l’offre des 3 Fontaines de Cergy d’ici 2021. Passant de 64 000 à 100 000 mètres carrés, ce sont 72 cellules nouvelles qui vont être créées, dans le cadre de la transformation du centre-ville.

Une mutation qui n’est pas sans rappeler celle voulue par Klépierre pour son Créteil Soleil, qui a gagné une extension vitrée de 18 000 mètres carrés, dont 11 600 de commerces, le tout formant un nouvel accès vers la station de métro, et faisant passer l’offre de 230 à 270 boutiques.


Le futur des 3 Fontaines à Cergy - Hammerson


Autre entité historique du secteur, le centre Velizy 2, désormais rebaptisé Westfield Velizy 2, vient lui aussi de se voir offrir par Unibail-Rodamco-Westfield une nouvelle extension de 20 000 mètres carrés. Celle-ci porte l’ensemble à 124 000 mètres carrés pour une offre de 173 commerces. Le promoteur prépare désormais pour l’an prochain le déploiement de ses Ateliers Gaités à Montparnasse, avec 27 700 mètres carrés comprenant 80 commerces

La gare Montparnasse elle-même vit une transformation par Altarea-Cogedim, qui compte y déployer 130 enseignes d’ici à la fin 2020. Mais le promoteur est également au Mapic pour mettre en avant la mutation d’un autre mastodonte de l’immobilier commercial français, Nice Cap 3000, qui présentait il y a quelques jours à FashionNetwork.com sa dernière extension.

Les galeries marchandes s'étendent

Nice est également à l'honneur du côté des filiales foncières des géants des grands distributeurs. En charge des galeries marchandes attenantes aux super et hypermarchés Carrefour, Carmila mettra ainsi en avant sur le Mapic l'extension récente de Nice Lingostière, qui a doublé son nombre d'enseignes, et propose désormais 100 cellules sur 20 000 mètres carrés de galeries. L'entreprise, qui vient de s'offrir une division dédiée à l'événementiel, prépare par ailleurs l'extension de son centre commercial d'Antibes, tandis que Rennes Cesson doit prochainement gagner 23 cellules, pour un total de 65 enseignes sur 11 500 mètres carrés.

La "Belle Nice" figure également au cœur des projets mis en avant par Ceetrus (ex-Immochan), foncière du groupe Auchan, qui finalise la rénovation d'Aushopping Trinité à Nice, fort de 48 boutiques sur 5 000 mètres carrés de surfaces de vente. Après la rénovation de Promenade des Flandres et l'ouverture de pôles restauration à Avignon Le Pontet et Bordeaux-Lac, se dessine une seconde extension d'Aushopping Noyelles, qui approche ainsi la centaine d'enseignes.


Rennes Cesson - Carmila


Extension également du côté de Galimmo, qui gère les galeries du réseau Cora et qui entend agrandir Shop'in Pace, près de Rennes, pour l'amener l'an prochain à 60 boutiques sur 8 500 mètres carrés. Un sort similaire à celui qui attend la galerie Shop'in d'Ermont, dont une extension de 3 100 mètres carrés attendue aussi pour 2020 portera l'ensemble à 17 000 mètres carrés, hypermarché compris, pour une quarantaine de boutiques.

Du côté du groupe Casino, la filière Mercialys poursuit également sa phase de rénovation-extension, avec 15 000 mètres carrés supplémentaires pour la Galerie Cap Costières de Nîmes, lui conférant 21 nouvelles cellules, tandis que La Galerie Barneoud de Marseille gagnera l'an prochain 20 000 mètres carrés, atteignant les 100 boutiques. Sera également présentée l'extension prochaine de l'unité de Mandelieu, déjà forte d'une cinquantaine de magasins, tout comme la transformation de la Galerie Gassin, près de Saint-Tropez.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com