×
Publicités
Par
AFP
Publié le
19 mai 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Impact environnemental de la mode : des créateurs agissent déjà pour Agnès b.

Par
AFP
Publié le
19 mai 2019

Certains créateurs de mode n'ont pas attendu l'appel lancé par l'Elysée afin de mobiliser l'industrie de la mode et du luxe autour de François-Henri Pinault pour réduire leur impact environnemental, écrit samedi la créatrice Agnès b. dans une lettre ouverte au milliardaire.


Agnès b. à la fin de son défilé Homme pour le printemps-été 2019 - FashionNetwork.com ph DM


« Certains jeunes créateurs ont déjà initié une mode écoresponsable sans bruit ni publicité », relève dans sa lettre la créatrice française, de son vrai nom Agnès Troublé, connue pour faire fabriquer 40 % de ses vêtements en France et son engagement pour l'environnement avec la fondation Tara pour les océans.

« Il y a plein de choses différentes dans le secteur de la mode », du luxe à la « fast fashion », avec des pratiques très différentes, indique encore Agnès b..

L'Elysée a chargé cette semaine François-Henri Pinault, PDG de Kering, de réunir autour de lui un groupe de patrons représentatifs du secteur de la mode. Ils devront proposer une série d'engagements et propositions, qui seront présentés lors du G7 de Biarritz en août, dans l'idée de réduire l'impact environnemental du secteur de la mode, deuxième industrie la plus polluante au monde.

La production vestimentaire mondiale a doublé ces 15 dernières années. Une personne achète 60 % de vêtements de plus qu'il y a 15 ans, et garde chaque pièce deux fois moins longtemps, selon une enquête McKinsey citée par Greenpeace en 2016.

Les marques multiplient le nombre de collections. Or les impacts écologiques sont nombreux : pollutions chimiques issues des usines ou des pesticides utilisés dans les champs de coton, usage intensif d'eau et d'énergies sources de réchauffement.

Le groupe Kering est présent dans la mode, la maroquinerie, la joaillerie et l'horlogerie de luxe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.