×
Publicités
Publié le
25 oct. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Inditex cède ses activités en Russie au groupe émirati Daher

Publié le
25 oct. 2022

Suite aux rumeurs apparues ces derniers jours sur la possible vente des activités d'Inditex sur le marché russe, le groupe textile galicien a confirmé l'information par le biais d'une note envoyée à la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV) le mardi 25 octobre.


Bureaux d'Inditex - Inditex



"Inditex est parvenu à un accord préliminaire pour la vente de ses activités dans la Fédération de Russie au groupe Daher, qui possède des participations significatives dans les secteurs de la distribution et de l'immobilier", a brièvement annoncé la société fondée par Amancio Ortega, détaillant que les termes de cette opération, soumise à autorisation administrative préalable, permettront de "préserver une partie substantielle des emplois que le groupe Inditex maintenait en Russie". Avec un réseau de 515 magasins sur le marché, dont l'activité est suspendue depuis le 5 mars en raison de la guerre en Ukraine, l'entreprise galicienne comptait environ 9 000 travailleurs dans le pays.

Bien que les détails financiers de l'opération n'aient pas été divulgués, l'entreprise basée à Arteixo (La Corogne) a indiqué que l'accord comprend le " transfert de la plupart des espaces " qui étaient jusqu'à présent occupés par les magasins des chaînes avec lesquelles elle opérait dans le pays : Zara, Massimo Dutti, Oysho, Stradivarius et Pull&Bear. Une fois que les différents accords avec les propriétaires des locaux auront été finalisés, les magasins abriteront les points de vente des différentes marques du groupe acquéreur et seront "totalement indépendants d'Inditex".

Cependant, l'entreprise présidée par Marta Ortega n'a pas voulu fermer la porte à un éventuel retour de son activité dans le pays. "Dans le cas où se présenteraient à l'avenir des circonstances qui, selon Inditex, permettraient le retour des marques du groupe sur ce marché, Inditex et le groupe Daher envisagent dans leur accord la possibilité d'une collaboration entre eux à travers un contrat de franchise", explique le communiqué.

Bien qu'avant la cessation d'activité, la Russie représentait environ 8,5% du résultat net d'exploitation de la société et que ses ventes s'élevaient à environ 1 milliard d'euros, soit environ 5% du chiffre d'affaires total, Inditex estime que la provision de 216 millions enregistrée au cours du premier semestre de l'exercice en cours "couvre substantiellement l'impact de la cessation de l'activité du groupe dans la Fédération de Russie".

Après l'Espagne, la Russie a été le premier marché en termes de volume de vente pour l'entreprise dirigée par Óscar García Maceiras. Dans le cas de l'Ukraine et du Belarus, où l'entreprise galicienne opérait avec 85 et 13 magasins respectivement, l'activité reste suspendue.

Au cours des derniers mois, après une première cessation d'activité due à la guerre, de nombreuses entreprises du secteur de la mode ont progressivement pris des décisions concernant le marché russe. Alors que H&M a opté pour une fermeture définitive, d'autres entreprises, comme l'espagnol Mango ou Tous, ont choisi de transférer leurs magasins physiques à leurs partenaires franchisés locaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com