×
Publicités
Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Inditex envisagerait de vendre une partie de ses activités en Russie

Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 oct. 2022

Alors que la guerre en Ukraine se poursuit, Inditex envisagerait actuellement de vendre ses activités en Russie. Le groupe pourrait toutefois continuer à exploiter Zara dans le pays sous un autre nom. Massimo Dutti, Oysho et Zara Home, en revanche, se retireraient complètement du marché russe.


Archives - Inditex - Europapress


D’après des révélations faites par le média russe Kommersant, l’entreprise fondée par Amancio Ortega est en train d’étudier une option de travail: céder ses actifs russes à des partenaires dans un pays “ami“, du Sud-Est asiatique ou du Golfe Persique, par exemple.

Les sources de Kommersant révèlent que la cession de l’activité d’Inditex en Russie devrait prendre entre six mois et un an. Pour leur part, Massimo Dutti, Oysho et Zara Home se retireraient complètement du marché russe. Les autres marques du groupe, dont Zara, endosseraient simplement d’autres noms pour présenter de nouvelles collections, probablement pas avant le printemps 2023.

En juillet dernier, le détaillant polonais LPP a appliqué la même stratégie. À la tête de marques telles que Reserved, Cropp, Mohito et Sinsay, il a transféré ses boutiques sur le territoire russe à une entreprise enregistrée aux Émirats Arabes Unis. Les points de vente du groupe ont simultanément repris leur activité sous une nouvelle identité.

En mars dernier, quelques jours après le début du conflit, Inditex a pris la décision de fermer ses 502 boutiques en Russie. Le pays représente son deuxième marché après l’Espagne, avec plus de 9.000 employés. Le groupe a aussi suspendu ses ventes en ligne dans le pays en signe de protestation contre l’invasion russe en Ukraine. Parmi les 502 établissements concernés, 86 font partie de la chaîne Zara.
 
La Russie génère environ 8,5% du résultat net d’exploitation (EBIT) du groupe espagnol. En 2020, le résultat avant impôts d’Inditex dans le pays était de 86 millions d’euros, contre 229 millions d’euros en 2019. Les ventes en Russie représentent environ 5% du total des revenus du groupe, soit un peu plus d’1 milliard d’euros.

Lors de son retrait de Russie, la société fondée par Amancio Ortega avait souligné que toutes ses boutiques opéraient en location, et que l’investissement n’était donc pas intéressant du point de vue financier.