×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
7 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Inditex regroupe ses filiales au Portugal, en Italie et au Royaume-Uni

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
7 oct. 2021

Le groupe espagnol Inditex, qui cherche à simplifier sa structure d’entreprise, regroupe ses filiales sur trois de ses marchés: le Portugal, l’Italie et le Royaume-Uni. L’activité dans ces pays sera maintenant chapeautée par trois entreprises seulement, contre vingt-deux auparavant.


Inditex rationalise sa structure et regroupe ses filiales au Portugal, en Italie et au Royaume-Uni - REUTERS/Tingshu Wang


Au Portugal, Inditex comptait neuf filiales, contre sept en Italie et six au Royaume-Uni, où le processus de regroupement vient à peine de commencer.

Comme l’indique le journal économique Cinco Días, Inditex a appliqué la même logique dans les trois pays: fermer les filiales de chacune de ses marques à l’exception de celles de Zara, respectivement renommées ITX Portugal, ITX Italia et ITX UK.

De fait, la façon de comptabiliser les ventes des différentes enseignes sera modifiée, puisqu’elles publieront maintenant des comptes de résultats communs (un compte par pays).

Inditex cherche ainsi à réduire sa structure en suivant une logique élaborée en 2020. Au cours de l’exercice précédent, comme le mentionne le journal cité précédemment, le groupe a liquidé vingt-sept de ses filiales (notamment en Croatie, au Danemark, en Bosnie et en Espagne, où toutes les sociétés logistiques sans activité depuis plusieurs années ont été éliminées) pour arriver à un total de 350 sociétés.

L’Italie, le Portugal et le Royaume-Uni sont trois marchés européens d’une grande importance pour le groupe espagnol: à la clôture du premier semestre 2021, Inditex y comptait 771 établissements (347 en Italie, 320 au Portugal et 104 au Royaume-Uni).

Le 31 juillet dernier, le géant du textile espagnol a annoncé avoir réalisé des résultats en hausse au cours des six premiers mois de l’année: les pertes de 195 millions d’euros de l’exercice précédent semblent déjà bien loin, et le bénéfice se situe à 1,272 milliard d’euros pour ce semestre, tandis que le chiffre d’affaires atteint 11,936 milliards d’euros, en hausse de 49% par rapport à la même période en 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com