Inditex veut vendre toutes ses marques en ligne dans le monde entier en 2020

Le président d'Inditex, Pablo Isla, a profité d'un événement majeur autour de la réouverture du magasin phare Zara de Milan, situé au Corso Vittorio Emanuele, pour annoncer que « toutes les marques d'Inditex seront disponibles à l'achat via Internet dans le monde entier en 2020 ».


Pablo Isla ce 4 septembre à Milan - FNW

Une volonté ambitieuse qui fait appel à une présence globale. « Nous voulons mettre notre produit mode à la disposition de tous les clients quelle que soit la partie du monde où ils se trouvent », a déclaré Pablo Isla, faisant remarquer que l'objectif est dissocié d'une présence physique sur les marchés. Le commerce en ligne devient ainsi la priorité numéro un du géant galicien à l'horizon 2020. Cela devrait vraisemblablement passer par un développement de ses sites e-commerce à l'enseigne, mais aussi par une présence accrue sur les plateformes multimarques. Le groupe a récemment signé des accords avec Tmall en Chine, mais aussi Zalando en Europe.

Un défi qui n'empêchera pas le groupe d'avancer également sur deux autres grands projets de la société fondée par Amancio Ortega : la durabilité et le développement du RFID (identification des vêtements par radiofréquence).

Ainsi, le président d'Inditex a assuré que toutes les chaînes pourront s'appuyer sur le système intégré de gestion de stocks, ce qui leur permettra de servir les clients du online dans les pays qui ont un réseau de magasins physiques. Actuellement, le stock intégré, qui permet un suivi précis des quantités de produits, est déjà implanté dans 25 des 48 marchés sur lesquels Inditex est physiquement présent. L'engagement environnemental clôture le trio d'objectifs, avec le défi d'intégrer tous ses magasins dans le plan d'éco-efficacité, un modèle déjà appliqué à 80 % dans son réseau de distribution, selon le patron du groupe.

Lors de sa dernière présentation annuelle des résultats du géant de la fast fashion, Pablo Isla expliquait avoir investi 1,8 milliard d'euros dans les développements pour le commerce en ligne et les passerelles entre ses magasins physique et ses ventes numériques. Il a depuis précisé que celles-ci représentaient environ 12 % de ses ventes globales. Son chiffre d'affaires était de 25,34 milliards d'euros lors de l'exercice 2017 avec les enseignes Zara et Zara Home, Pull and Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho et Uterquë.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER