×
5 714
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Grenoble CDI 35h
CDI · GRENOBLE
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Marseille Les Terrasses du Port
CDI · MARSEILLE
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Inflation: les commerçants veulent des mesures sur l'énergie et le transport maritime

Par
AFP
Publié le
6 avr. 2022

Coût de l'énergie et frais de transport maritime: le Conseil du commerce de France (CDCF) et la Confédération des commerçants de France (CDF) demandent des mesures pour faire face à l'inflation, dans une lettre ouverte adressée mardi aux candidats à l'élection présidentielle.


Pixabay


"Nous demandons que des mesures complémentaires soient prises pour contenir l'ensemble des charges et frais supportés par nos entreprises. Il est nécessaire d'agir plus spécifiquement sur le coût de l'énergie et sur celui du transport maritime", réclament le CDCF et la CDF, qui regroupent à eux deux une quarantaine de fédérations professionnelles du commerce.

Sans mesures complémentaires, les entreprises "ne seront plus en mesure d'amortir les hausses à venir et n'auront d'autre choix que de les répercuter sur le prix de vente au consommateur final", préviennent les deux organisations.

Concernant le coût de l'énergie, elles proposent d'étendre le bouclier tarifaire bloquant les prix du gaz et de l'électricité pour les particuliers aux professionnels ne pouvant bénéficier de l'aide d'urgence énergétique (car leurs charges énergétiques représenteraient moins de 3% de leur chiffre d'affaires).

Le coût du transport maritime "est un point de blocage qui devrait être mis à l'ordre du jour de la présidence européenne", estiment le CDCF et la CDF. "Nos entreprises ne peuvent plus faire face à cette flambée des prix alors que les compagnies maritimes annoncent des profits record, captent la valeur ajoutée et obligent en conséquence les acteurs économiques à répercuter la hausse à leurs clients", jugent les deux organisations.

Les représentants des commerçants citent l'exemple des États-Unis qui "ont placé sous surveillance ce secteur extrêmement concentré qui bénéficie injustement d'exceptions au droit de la concurrence". "Afin de mieux équilibrer les relations entre chargeurs et transporteurs, une loi portant réforme du transport maritime est en cours d'examen au Sénat américain, après son adoption par le Congrès en décembre dernier", soulignent-ils.

Sur ce sujet, le CDCF et la CDF ne s'adressent plus aux candidats de l'élection présidentielle, mais "à la présidence française de l'Union européenne", estimant qu'il est "urgent (qu'elle) se saisisse du dossier et inscrive cette question à l'agenda".

"En 2021, nos entreprises ont su contenir les hausses. Face à la dégradation de la situation, il nous sera cette année beaucoup plus difficile d'agir seuls", préviennent-ils.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.