×
Publicités
Par
AFP
Publié le
25 sept. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Internet : eBay dit ne pas avoir l'expertise pour déterminer une contrefaçon

Par
AFP
Publié le
25 sept. 2006

PARIS, 25 sept 2006 (AFP) - eBay a reconnu lundi 25 septembre dans un communiqué ne pas avoir l'expertise pour déterminer si un objet est contrefait, alors que de grands groupes français, notamment du luxe, vont porter plainte d'ici fin septembre contre le site de vente aux enchères pour "recel en contrefaçon".

"Bien qu'elle déploie des efforts importants, il convient de préciser qu'eBay ne prend jamais possession des objets et ne peut donc pas les contrôler ni les examiner", affirme le groupe américain de vente aux enchères sur internet dans un communiqué reçu à Paris.

"eBay n'a pas l'expertise nécessaire pour déterminer si un objet est contrefait à partir des informations contenues dans la plupart des pages d'annonces, à moins que cela ne soit expressément indiqué", selon le site, qui précise qu"'il y a approximativement 104 millions d'objets en permanence en vente sur eBay, et 6,5 millions de nouveaux objets mis en vente chaque jour".

Ces précisions interviennent alors que, selon l'Union des fabricants (Unifab), de grands groupes français, notamment de luxe, vont porter plainte d'ici fin septembre contre eBay, s'estimant victimes de la circulation de copies de leurs produits sur le site de ventes aux enchères américain.

"Cela fait au moins deux ans que nous essayons de faire entendre à eBay qu'il a une co-responsabilité, si ce n'est juridique, du moins pratique", dans la circulation de produits contrefaits sur son site, a expliqué mardi dernier à l'AFP Marc-Antoine Jamet, président de l'Union des fabricants et par ailleurs secrétaire général du groupe de luxe LVMH.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.