×
Publié le
21 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Interparfums dope ses ventes de 28% au premier trimestre

Publié le
21 avr. 2021

Après voir été amputé d'un quart de son chiffre d'affaires en 2020, le groupe Interparfums affiche une progression de 28% de son chiffre d'affaires à taux de change courants au premier trimestre (+34 % à taux de change constants), à 132,6 millions d'euros. La direction salue ainsi un retour aux niveaux d'avant-crise.


Interparfums



Deuxième activité la plus rémunératrice du groupe, l'activité Jimmy Choo a progressé de 53% par rapport au premier trimestre 2020, à 30 millions d'euros. Rattrapant ainsi la première activité du groupe du groupe, Montblanc, qui affiche 32,5 millions euros grâce à une progression de 17%. Loin cependant des 40,7 millions d'euros du premier trimestre 2019. Les parfums Coach affichent eux des revenus stables, à 26,2 millions d'euros.

Ils sont suivis par les parfums Lanvin, qui reprennent des couleurs: après avoir chuté de 14 à 8,4 millions d'euros entre 2019 et 2020, ils affichent une croissance de 75% au premier trimestre 2021, avec 14,6 millions d'euros. Récemment lancée, l'activité Kate Spade a de son côté totalisé 5,2 millions d'euros sur la période, devant Boucheron (+41%), Karl Lagerfeld (+65%) et Van Clef & Arpels (+20%), avec chacun entre 4,6 et 4,2 millions d'euros. Le reste des marques opérées par Interparfums affichent quant à elles des ventes cumulées de 2,4 millions d'euros.

Géographiquement, les indicateurs sont au vert presque partout, sur ce trimestre, sauf en Europe de l'Ouest. Zone "impactée par les différents confinements intervenus au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie notamment, indique la direction, et par une base de comparaison défavorable liée aux lancements des lignes Coach Dreams et L'Homme Rochas en début d'année 2020".

Le groupe affiche cependant une hausse de 45% du chiffre d'affaires pour l'Amérique du Nord, et même de 66% aux États-Unis, notamment grâce au lancement de "I Want Choo". L'Asie progresse de 36%, renouant avec ses niveaux du premier trimestre 2019. Tandis que l'Europe de l'Est affiche une explosion de 97%, signe du redémarrage de l'activité locale notamment permise par les parfums Lanvin.

"Si ce très bon début d'année (…) conforte notre optimisme pour les mois à venir, il reste difficile d'extrapoler cette tendance sur les trimestres à venir compte tenu du manque de visibilité actuel" souligne de PDG Philippe Benacin. "A ce jour, nous anticipions un chiffre d'affaires de l'ordre de 440 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2021, en hausse de 20% par rapport à 2020".

Le groupe avait vu son chiffre d'affaires plonger de 24,1% en 2020 à 367 millions d'euros en raison de la pandémie de Covid-19. Son bénéfice net avait pour sa part chuté de 39% à 30,7 millions d'euros (33,8 millions de francs suisses).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com