×
Publié le
30 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Interparfums: un troisième trimestre sous le signe d'une légère reprise

Publié le
30 oct. 2020

Après avoir enregistré au deuxième trimestre 2020 une baisse de 68% de son chiffre d’affaires à 35,5 millions d’euros, principalement en raison de la fermeture des magasins lors du premier confinement, Interparfums enregistre une reprise sensible au troisième trimestre. De juillet à septembre, les ventes du spécialiste français des parfums sous licences (Montblanc, Jimmy Choo, Coach…) ont ainsi atteint les 111 millions d’euros en recul de 14% à devises courantes. Le groupe indique que la reprise progressive constatée depuis le début du mois de juillet s’est confirmée sur toutes les régions, notamment en Asie, en France et aux Etats-Unis.


Parfums Coach


"L’accélération du rythme des commandes début juillet nous a permis de réaliser un chiffre d’affaires trimestriel bien supérieur à nos dernières estimations. Cette bonne performance nous permet de revoir à la hausse nos perspectives d’activité et, tenant compte du ralentissement habituel au dernier trimestre, d’anticiper un chiffre d’affaires de l’ordre de 320 à 330 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2020. Néanmoins, compte tenu du manque de visibilité, il nous semble difficile d’extrapoler cette tendance favorable sur l’exercice 2021", explique Philippe Benacin, le PDG d’Interparfums. Une déclaration qui intervient cependant avant l’annonce du reconfinement qui débutera ce vendredi 30 octobre et qui entraine une nouvelle fois la fermeture des magasins non essentiels.

Sur la période, Montblanc le poids lourd du portefeuille d’Interparfums, enregistre une baisse de 16% à 31,4 millions d’euros. Jimmy Choo et Lanvin connaissent respectivement un recul des ventes de 34% et 3%, alors que Coach est le seul à connaître la croissance. La griffe voit ses ventes croitre de 3% à 23,3 millions d’euros, portées par le lancement d’une nouvelle ligne en début d’année.

Du côté des zones géographiques, seule l’Asie est en croissance avec un chiffre d’affaires de 18,6 millions d’euros en hausse de 29%. A noter que si l’Europe de l’Ouest est en baisse de 16% à 23,6 millions d’euros, les ventes en France sont elles en hausse de 12%.

Selon Philippe Santi, directeur général délégué: "Le second semestre, marqué par une reprise sensible de l’activité, nous permettra d’assurer un niveau de rentabilité satisfaisant, tout en poursuivant notre politique dynamique d’investissements en matière de marketing et communication".

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires atteint ainsi 250 millions d’euros, réduisant la baisse à 32% à devises courantes et constantes.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com