×
5 118
Fashion Jobs
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Regional Prêt-À-Porter Ouest H/F
CDI · NANTES
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Regional Prêt-À-Porter Ouest H/F
CDI · RENNES
HERMES SYSTÈMES D'INFORMATION
Chef de Projet si Supply Chain / Production H/F
CDI · PANTIN
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Visuel H/F - Sud Ouest
CDI · BORDEAUX
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Paris
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Est
CDI · PARIS
RITUALS COSMETICS
Responsable Régional - Région Ouest
CDI · PARIS
LPB - LES PETITES BOMBES
E-Store Manager
CDI · LA CIOTAT
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achat PAP (H/F)
CDI · PARIS
CHARLES LE GOLF
Directeur de Collections
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Ingénieur Système H/F
CDI · CLICHY
COURIR
Responsable d'Équipe Stock / Stock Supervisor- Forum Des Halles - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
Chargé/e de Projet Image
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
Publié le
10 avr. 2019
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Intersport France franchit le cap des 2,2 milliards d'euros en 2018

Publié le
10 avr. 2019

Intersport France reste sur la bonne vague : celle de la croissance. La filiale française du géant mondial de la distribution d'articles de sport a annoncé un chiffre d’affaires à 2,2 milliards d’euros pour l’exercice 2018, en hausse de 5,9 % en comparable. Des chiffres qui donnent le sourire aux dirigeants du groupement coopératif, d'autant que Decathlon, le grand concurrent dans l'Hexagone et au niveau global, a marqué le pas. Ce bon résultat fait suite à plusieurs exercices positifs sur les dernières années. A l'international, le groupe avait annoncé en février une très légère hausse de 0,7 % pour son exercice 2018, à 11,6 milliards d’euros (à taux de change constants).


Corinne Gensollen, DG d'Intersport France, apparaît très confiante sur l'avenir de l'enseigne - DR


La croissance des ventes en France est due à plusieurs secteurs particulièrement dynamiques dans le groupement d’enseignes en France : les sports collectifs, portés par le football, ont vu leurs ventes augmenter de 19,5 % et les ventes de cycles, boostées par le VAE (vélo à assistance électrique) ont gagné 14,5 %. La Manufacture Française du Cycle, sauvée de la faillite en 2013 par le groupement, a ainsi produit 300 000 vélos en France pour le réseau en 2018. Quant aux ventes de sportswear, elles ont augmenté de 9 % chez l’homme et 5 % chez la femme. Le fitness, qui comprend la pratique du yoga ou du pilates, fait également partie des rayons les plus dynamiques.

Au-delà de la montée en puissance de certaines pratiques, Corinne Gensollen, directrice générale d’Intersport France, analyse aussi la croissance à l'aune d'une stratégie mise en place. « Tout d’abord, nous ouvrons des surfaces de 2 000, 3 000 voire 4 000 mètres carrés. Alors qu’avant, nous étions plus sur des formats de moins de 1 500 mètres carrés. Ces grands volumes nous permettent de mieux nous exprimer dans les différentes catégories, en dédiant par exemple 300 mètres carrés au foot ou au cycle. Nous voulons ainsi proposer la gamme la plus large du marché : du premier prix au produit le plus technique. Nous sommes également une enseigne populaire avec une activité promotionnelle intensive pour proposer les prix les plus compétitifs à l’instant T. Cela fonctionne puisque le trafic a encore augmenté de 3,2 % dans notre réseau. Enfin, nous conservons un ancrage local fort en étant notamment partenaires de 8 000 clubs et cela nous a permis d’entretenir une proximité physique très précieuse. »

Comme elle l’avait annoncé en septembre dernier, la dirigeante fait du phygital l’une de ses priorités. Pour accompagner cette mutation, le réseau a renforcé son back office en mettant en place de nouveaux outils d’analyse et de gestion. Dès ce mois-ci, Intersport France lance le ship from store avec quatre, puis seize magasins, qui feront office de « mini-entrepôts ». D’ici la fin de l’année, une centaine de magasins seront inclus dans ce process et ce chiffre sera porté à 300 d’ici la fin de l’année prochaine. « Nos sociétaires croient au modèle du magasin physique et ils sont au centre de notre stratégie phygitale, qui passe par une formation à différents niveaux pour la rendre fluide. Pour le moment, les ventes en ligne représentent 1,6 % du chiffre d’affaires global et cela inclut la location de ski. Nous misons sur le fait de passer cette part à 2,5 % des ventes en ligne d’ici la fin de l’année et entre 5 % et 10 % d’ici 2024 », explique Corinne Gensollen


Le magasin de Brest s'étend sur 2 900 mètres carrés et son espace chaussures est conséquent - DR


En 2018, le groupement a gagné 45 000 mètres carrés en ouvrant 10 nouveaux magasins et en transformant et en agrandissant 40. Cette année, elle mise sur 62 000  mètres carrés additionnels grâce à l’ouverture de 16 magasins et la transformation et l’agrandissement d’une trentaine de sites. Un chiffre donné en avril qui pourrait encore augmenter. Aujourd’hui, le réseau compte 413 magasins en plaine et 247 à la montagne. Sur les sites en montagne, les magasins ont tendance à être plus grands qu’auparavant. Cela leur permet d’équilibrer peu à peu leurs résultats entre la location de ski (dont l’enseigne le leader) et les ventes. En France, Intersport compte 6,5 millions de porteurs de carte fidélité qui sont à l’origine de 73 % des ventes.

L’année dernière, Kantar avait, dans son analyse des 12 mois de juin 2017 à juin 2018, classé l’enseigne en haut du podium des enseignes... de mode en France, devant son concurrent Decathlon. Une pole position qui a été poussée par les bons résultats de la chaussure, sneakers en tête. La chaussure a représenté 22 % des ventes du groupe en France en 2018. « C’est une catégorie de produits qui fonctionne très bien et à qui nous donnons des espaces importants dans nos magasins », confirme Corinne Gensollen. L’enseigne connaît aussi de bons résultats sur la femme à la fois dans la pratique du sport que dans le sportswear. Pour capter encore plus les consommatrices, les magasins n’hésitent plus à féminiser une partie de leurs rayons avec une offre dédiée.

Parmi les autres enseignes du groupe, Blackstore va se déployer cette année avec 18 ouvertures de magasins en plus de la trentaine existant. Ce concept focalisé sur la mode urbaine voit aussi ses surfaces de vente augmenter. Elles se situent entre 500 mètres carrés et 1 000 mètres carrés contre environ 500 mètres carrés auparavant. Selon Corinne Gensollen, Blackstore reste encore un modèle en construction qui évolue avec le temps.

Dans sa stratégie à 2020, la direction d’Intersport France envisageait d’atteindre 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. « Nous allons y arriver voire le dépasser », conclut Corinne Gensollen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com