×
6 873
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Intersport International présente un bilan 2018 stable

Publié le
today 1 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Intersport a ralenti sa croissance en 2018. Le groupement spécialiste de la distribution d’articles de sport publie ainsi des ventes en très légère hausse de 0,7 % pour son exercice 2018, à 11,6 milliards d’euros (à taux de change constants). L’année précédente, il avait connu enregistré une progression de 3,3 %.


Le magasin Intersport de Quimper, en Bretagne. - Intersport


« Après un solide premier semestre, les ventes ont été négativement impactées par un automne extrêmement chaud et le début tardif de l’hiver, entraînant une baisse de 0,8 % des ventes au 4e trimestre », décrit le groupement, ajoutant que la seule catégorie produit qui a connu un repli de chiffre d’affaires est celle des sports d’hiver. Le groupement ne dévoile en revanche pas les détails de son bilan, tels que son résultat net.

Disposant désormais d’un réseau de 5 562 points de vente dans 43 pays. Intersport a quelque peu réduit la voilure en 2018 puisqu’il totalisait 5 647 adresses il y a un an. Les pays dans lesquels Intersport a été le plus dynamique s’avèrent être la France et l’Autriche, de même que les pays d’Europe du Sud et de l’Est que sont l’Ukraine, la Bulgarie, la Turquie et la Roumanie.

Le groupement traite à part les résultats de The Athlete’s Foot, son enseigne de sneakers qui a le vent en poupe. Ainsi, le groupe annonce que le chiffre d’affaires de la chaîne a bondi de 9,4 % au cours de l’année écoulée, atteignant selon nos calculs près de 400 millions d’euros (363 millions d'euros en 2017). Son parc se compose de 537 boutiques réparties sur 31 marchés, dont 14 ouvertures sont intervenues en 2018. Si on additionne ses ventes à celles d’Intersport, le bilan du groupe frôle les 12 milliards d’euros (à 11,9 milliards).

Investie dans un plan stratégique intitulé Intersport 2.0, la société dont le siège international est basé en Suisse a accueilli en ce début d’année un nouveau CEO en la personne de Steve Evers. Il aura pour mission de mettre en œuvre la transformation digitale de l’enseigne. En ce sens, les équipes de 14 pays vont bientôt être réunies sur un seul site à Amsterdam, dans son centre dédié à ses services omnicanaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com