×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 mai 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Isak Andic (Mango): “Ouvrir une boutique sur Fifth Avenue, c’est un rêve d’entrepreneur“

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
17 mai 2022

Généralement absent du paysage médiatique, Isak Andic fait planer un mystère calculé sur sa vie privée et ne manque pas d’intriguer, comme tous les grands entrepreneurs peu enclins à prendre la parole en public. Le fondateur de Mango, particulièrement discret, ne convoque jamais la presse et évite autant que possible de faire des déclarations. Mais à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle boutique de 2.100 mètres carrés de sa marque sur Fifth Avenue, il a fait une exception. Incapable de dissimuler sa joie et sa fierté, l’entrepreneur d’origine turque a donné une conférence de presse devant une poignée de journalistes triés sur le volet, dont l’équipe de FashionNetwork.com.


Isak Andic et Katie Holmes lors du dîner d’inauguration - Mango


“Ouvrir une boutique sur Fifth Avenue était mon rêve d’entrepreneur“, reconnaît le fondateur de Mango, qui vient d’inaugurer un flagship flambant neuf à New York. Située au numéro 711 de la légendaire avenue, cette nouvelle boutique représente une étape symbolique dans la stratégie de développement de la marque catalane. Son ouverture a nécessité un investissement de plus de 100 millions d’euros, mais la chaîne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : d’ici trois ans, elle ouvrira une trentaine de nouveaux espaces de vente aux États-Unis.

Isak Andic a célébré cette inauguration en grande pompe, avec des invités venus du monde entier et un beau parterre de célébrités: Katie Holmes, Veronika Heilbrunner et Camille Charrière, entre autres. Mais ce n’est que “la partie visible de l’iceberg“ : les projets de la marque catalane à l’étranger sont ambitieux et l’Inde est aussi dans son viseur. À moyen terme, Mango aimerait voir les États-Unis figurer parmi ses cinq principaux marchés en volume de chiffre d’affaires.

Issu d’une famille séfarade, Isak Andic est né à Istanbul en 1953. Agréable et familier, il avait le visage barré d’un grand sourire pendant l’inauguration de la boutique. C’est une “étape déterminante dans l’histoire de Mango“, comme l’ont rappelé ses principaux dirigeants durant la conférence de presse qui a eu lieu mercredi 11 mai au matin.

Sarah, Judith et Jonathan, les enfants du fondateur de Mango, étaient aussi de la partie. Ils sont tous passés par les rangs de l’entreprise familiale, mais seul Jonathan Andic intervient encore dans ses opérations quotidiennes et fait partie de son conseil d’administration. À 40 ans, l’aîné des enfants Andic dirige la ligne Mango Man, la collection de décoration et le département “construction management“ du groupe. Il a même été vice-président exécutif de l’entreprise de son père pendant une courte période.

La meilleure équipe de direction de l’histoire de Mango



Considéré comme l’homme le plus riche de Catalogne, Isak Andic est à la tête de la cinquième fortune d’Espagne, estimée à plus de 2 milliards d’euros par Forbes. Il est arrivé à Barcelone à l’âge de 16 ans, et a fait ses premiers pas dans le secteur de la mode en 1972, en vendant des blouses brodées à la main en Turquie. Cette activité a petit à petit réussi à se faire une place sur les marchés et même dans certaines boutiques de jeans qui portaient son propre nom, à Barcelone. En 1984, il a fondé Mango avec son grand frère Nahman Andic.

Passionné de ski et de voyages, il a abandonné la direction de l’entreprise pendant quelques mois en 2009 pour faire le tour du monde sur son voilier de 53 mètres, le Nirvana Formentera. Cinq ans plus tard, il a tenté de céder à nouveau sa place à la tête de l’entreprise à la nouvelle génération, mais la complexité du contexte économique l’a forcé à conserver un poste décisif pendant encore quelques années. Mais en 2018, coup de théâtre : il promeut Toni Ruiz, alors directeur financier de Mango depuis 2015, à la tête de la société. En mars 2020, ce dernier a été officiellement désigné PDG de l’entreprise.


Le siège de Mango - Mango


“Actuellement, Mango dispose de la meilleure équipe de direction de son histoire“, a affirmé l’actuel président non exécutif de l’entreprise lors de la conférence. Deux femmes sont aussi cruciales pour son bon fonctionnement : la directrice financière, Margarita Salvans, et la responsable du e-commerce, Elena Carasso, qui a piloté toute la transition digitale de la marque depuis 1999. Actuellement, le e-commerce génère 42% des revenus de l’entreprise.

Du métaverse aux cryptomonnaies



Isak Andic n’intervient plus dans la gestion courante de l’entreprise, où il se rend cependant au moins une fois par semaine, mais reste engagé dans plusieurs projets innovants. “Je crois fermement au potentiel du métaverse“, a-t-il assuré concernant le futur de son entreprise, qui vient de lancer sa première collection de NFT et a participé à la première édition de la Metaverse Fashion Week sur Decentraland.

L’entrepreneur est plus réticent vis-à-vis des cryptomonnaies et rappelle que tous ses investissements poursuivent le même objectif : “Tout ce que j’ai, je l’investis dans Mango“, assure-t-il.

Et visiblement, c’est une recette qui marche, si l’on en croit les derniers résultats de la société: en 2021, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 2,234 milliards d’euros, quasiment identique à celui de 2019. Le bénéfice, lui, n’avait pas été aussi élevé depuis 2014 et les comptes de l’entreprise sont complètement assainis, malgré une dette de 600 millions d’euros contractée en 2016.

En début d’année, Isak Andic a réorganisé sa société de gestion de patrimoine, Punta Na, qui possède les actions de la société-mère de Mango. Il l’a notamment dotée d’un conseil d’administration présidé par lui-même et dont font partie ses trois enfants. Jusqu’à ce moment, l’entrepreneur était le seul administrateur de l’entreprise ; aujourd’hui, il veut visiblement céder du terrain à sa famille et préparer sa succession.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com