×
6 597
Fashion Jobs
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
DCM JENNYFER
Chef de Marché (F/H)
CDI · SAINT-OUEN
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Mode- H/F
CDI · SAINT-DENIS
FIGARET PARIS
Directeur Achats et Approvisionnements H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Acheteur / Chef de Produit Univers Déco et Maison H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Acheteur(Euse) Chaussures Marques Internationales H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Responsable Achat Marques Internationales (Mode) - H/F
CDI · GRENOBLE
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - n.Est H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
GROUPE ROYER
Responsable Marketing Sport H/F
CDI · SÈVRES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
PLACE DES TENDANCES
Devops H/F
CDI · PANTIN
COMPTOIR DES COTONNIERS
Chargé de Trafic Junior H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Israël premier pays à interdire le commerce de toute fourrure animale pour la mode

Par
AFP
Publié le
9 juin 2021

Jérusalem, 9 juin 2021 (AFP - Israël a interdit mercredi par décret ministériel le commerce de fourrure animale pour la mode, devenant le premier pays à adopter une législation aussi stricte, a annoncé le ministère de l'Environnement.


AFP



"Le commerce de fourrure animale, import et export, sera interdit sauf pour les besoins de la recherche, de l'enseignement et de certaines traditions religieuses", affirme le ministère dans un communiqué, précisant que l'interdiction entrera en vigueur dans six mois.

L'utilisation de la fourrure, rituellement utilisée pour les "Schtreimel", ce chapeau de véritable fourrure que porte certains juifs ultra-orthodoxes, reste donc autorisée.

"L'industrie du commerce de la fourrure provoque des souffrances inimaginables aux animaux et ce décret va transformer le marché de la mode israélienne le rendant meilleur sur le plan du respect des normes environnementales", a déclaré dans le communiqué Gila Gamliel, la ministre de l'Environnement.

Le ministère a également publié une lettre envoyée par Jane Halevy-Moreno, directrice de la Coalition internationale anti-fourrure (IAFC), saluant ce décret qualifié de "geste historique". "Israël est le premier pays au monde à fermer ses portes à cette cruelle industrie", écrit Jane Halevy-Moreno.

Israël avait déjà interdit en 1976 l'élevage d'animaux pour leur fourrure. Plusieurs pays à travers le monde ont instauré des interdictions partielles de commerce de la fourrure, notamment pour des espèces particulièrement menacée, comme le phoque.

L'interdiction totale du commerce de fourrure n'est en vigueur que dans certaines villes, comme Sao Paulo au Brésil ou encore dans l'Etat de Californie. L'Inde a déjà passé une règlementation similaire à l'échelle du pays, mais seulement pour les peaux de vison, de renard et de chinchilla.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.