J.Crew envisage d'introduire Madewell en Bourse, et nomme un PDG par intérim

Le groupe J.Crew Group, Inc. a annoncé qu'il envisageait un premier appel public à l'épargne pour sa filiale Madewell, annonçant du même coup la nomination de Michael J. Nicholson au poste de PDG par intérim, avec effet immédiat.
 

J.Crew envisage d'introduire sa marque Madewell en bourse - Instagram: @madewell

Ce premier appel public à l'épargne, qui, selon J.Crew, est envisagé par ses conseillers juridiques et financiers comme une option parmi d'autres "solutions stratégiques pour maximiser la valeur de l'entreprise", pourrait être mené dès la seconde moitié de 2019.

"Nous croyons qu'une éventuelle introduction en bourse de Madewell, qui a connu une année record en 2018, pourrait dégager une valeur significative et générer un bénéfice important, qui renforcerait notre bilan et augmenterait notre flexibilité financière pour faire face aux échéances de notre dette en 2021, nous apportant une base solide pour soutenir le redressement de J.Crew et permettre à Madewell de réaliser son plein potentiel à long terme," explique Michael J. Nicholson, le nouveau PDG de J.Crew, dans un communiqué de presse.

Nicholson avait rejoint la société au poste de président et de chef de l'exploitation en 2016 ; il a également occupé le poste de directeur financier jusqu'en août 2017. Auparavant, il a passé huit ans au sein du groupe de vente au détail de vêtements féminins Ann Inc. : il y a occupé les postes de vice-président directeur, de chef de l'exploitation, de directeur financier et de trésorier.

Michael J. Nicholson a également travaillé chez Limited Brands, Victoria's Secret Beauty Company, Colgate Palmolive et Altria Group. À ses nouvelles fonctions, il remplacera l'équipe de quatre cadres — dont lui-même — qui avait pris la relève à la suite du départ brutal de Jim Brett en novembre dernier, après seulement 17 mois au poste de PDG.

Parmi les autres membres de l'équipe, la directrice administrative, Lynda Markoe, et la présidente de Madewell, Libby Wadle, continueront d'assumer leurs fonctions actuelles. Pour sa part, le responsable de l'expérience client, Adam Brotman, quittera son poste pour des raisons personnelles dès le 19 avril prochain.

Libby Wadle et Michael J. Nicholson relèveront tous deux du conseil d'administration de l'entreprise, qui a également accueilli un nouveau membre mercredi : le co-associé directeur de TPG Capital Jack Weingart remplacera Carrie Wheeler, qui quittera le conseil d'administration de J.Crew après huit ans de bons et loyaux services. Jack Weingart dispose d'une vaste expérience, acquise notamment en tant qu'associé directeur général du Funding Group et directeur général de Goldman, Sachs & Co.

Au cours de l'exercice 2018, J.Crew a enregistré une perte de 120,1 millions de dollars (106,3 millions d'euros) sur des revenus de 2,48 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros), les tentatives de relance et de repositionnement de sa marque éponyme s'étant avérées largement infructueuses. Mais la croissance impressionnante de Madewell (26%) a permis à l'ensemble du groupe d'annoncer une augmentation de 5% de son chiffre d'affaires annuel, tandis que les ventes de la marque J.Crew ont décliné de 4%.

À la fin du mois dernier, l'agence Reuters (qui citait des sources proches du dossier), avait rapporté que le groupe, qui exploite actuellement plus de 500 points de vente, s'était adressé pour la deuxième fois en deux ans à des avocats spécialisés en restructuration de la dette.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterNominationsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER