×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

J.Crew nomme l’ex-designer de Supreme à la tête de sa ligne masculine

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 mai 2021

L’enseigne new-yorkaise a annoncé lundi la nomination de Brendon Babenzien, l’ex-designer de Supreme, à la direction créative de J.Crew Men’s.


Brendon Babenzien, le nouveau directeur créatif de J.Crew Men’s - Photo: J.Crew


À ce nouveau poste, Brendon Babenzien sera responsable du design des lignes homme de la marque J.Crew et aura pour mission la refonte de l’esthétique de ce label américain emblématique en collaboration avec la nouvelle PDG du groupe, Libby Wadle. D’après un communiqué, il est censé apporter "son point de vue libre et son approche visionnaire des modèles d’activité responsables" à l’entreprise. La nomination de Brendon Babenzien est effective immédiatement et sa première collection complète pour J.Crew devrait être lancée au second semestre 2022.
 
Le créateur a passé plus de dix ans à la direction du design chez Supreme. Sa vision créative a permis de changer une marque de skateboard plutôt confidentielle en référence de la culture streetwear globale.

En 2002, Brendon Babenzien a pris une disponibilité pour fonder la marque masculine Noah, avant de quitter définitivement Supreme en 2015. Il a ensuite relancé Noah en collaboration avec sa femme, Estelle Bailey-Babenzien, en mettant l’accent sur la responsabilité environnementale et sociale. Aujourd’hui, la griffe possède des boutiques à New York, Londres, Los Angeles et Tokyo.
 
"Brendon possède un talent unique dans le monde de la mode. Il sait raconter des histoires, et la profondeur de sa vision et sa créativité lui ont permis de créer des marques qui fascinent durablement les clients", salue Libby Wadle dans le communiqué publié par J.Crew. "Son point de vue unique, son audace et sa connaissance du marché seront précieux pour entraîner J.Crew vers de nouveaux horizons en révolutionnant progressivement notre marque et l’industrie".
 
"J.Crew a toujours fait partie de ma vie, tranquillement, discrètement en arrière-plan, devenant petit à petit une base à partir de laquelle j’ai pu construire mon style personnel", ajoute Brendon Babenzien. "Je suis enchanté de rejoindre l’équipe et de construire ensemble un futur positif qui correspond aux exigences des consommateurs conscients d’aujourd’hui, guidés non seulement par leur sens du goût mais par leur désir de soutenir des activités responsables".
 
J.Crew Group, qui possède aussi la marque Madewell, s’est déclaré en faillite en mai 2020 et en est sorti en septembre. Libby Wadle a été nommée en tant que PDG en novembre, suite au départ de Jan Singer après moins d’un an à ce poste.
 
La marque éponyme du groupe a mis trop longtemps à s’adapter aux nouvelles tendances, aussi bien en termes de produits que de services. Faisant partie des piliers de la mode BCBG des années 1990, elle a commencé à accuser un déclin en même temps que le streetwear progressait et affichait déjà des ventes en baisse bien avant la pandémie de Covid-19, qui a fini de plomber ses comptes l’an dernier.
 
La nomination de Brendon Babenzien s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de repositionnement plus large imaginée après la sortie de faillite du groupe, qui va aussi se concentrer sur le développement d’une expérience d’achat fluide et multi-plateformes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com