×
2 916
Fashion Jobs
SAPIANCE RH
Responsable Production H/F
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Acheteur (Euse) Matières et Fournitures PAP Femme
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chef de Projet e - Commerce
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Direction Retail France (Luxe)
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Senior District Manager Area w/m Premium
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Réseau PAP Île de France H/F
CDI · PARIS
BLUE BOX
Directeur Régional Nord-Est H/F
CDI · LYON
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Gare de Lyon
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Rivoli
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - la Défense
CDI · NANTERRE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Velizy
CDI · VERSAILLES
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Paris/Idf
CDI · PARIS
SAPIANCE RH
Responsable Marketing f/h
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Animateur de Réseau Lingerie H/F
CDI ·
ZOÉ DROCOURT GMBH
Chef de Produit Développement Parfum (H/F)
CDI · NEUCHÂTEL
SHOWROOMPRIVE.COM
Controleur de Gestion Achats Senior - H/F
CDI · SAINT-DENIS
TAPE À L'OEIL
Country Manager Leader H/F
CDI · SHANGHAI
KIDILIZ GROUP
Coordinateur Compliance H/F
CDI · SAINT-CHAMOND
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Marseille (H/F)
CDI · MARSEILLE
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile-dE-France (H/F)
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur Travaux et Maintenance - Paris 9Ème (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur du Développement Commercial en Agence de Communication 100% Digitale - CDI Basé Impérativement à Lyon
CDI · LYON

Japon : menace de récession après la pire chute du PIB en 5 ans

Par
AFP
Publié le
17 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

(AFP) - Le Japon a subi au 4e trimestre 2019 la pire chute en 5 ans de son produit intérieur brut (PIB), plombé par une augmentation de la taxe sur la consommation. Il est désormais sous la menace du coronavirus.


Dans une rue de Tokyo, le 26 janvier 2020 - AFP / Charly Triballeau


Une récession (deux trimestres consécutifs de recul) apparaît probable en raison des répercussions encore difficiles à mesurer de l'épidémie de coronavirus. Le Japon est à l'heure actuelle le deuxième foyer de la maladie derrière la Chine.

Comparé à celui des trois mois précédents, le PIB de l'archipel a lâché 1,6 % entre octobre et décembre dernier, le passage en octobre de 8 % à 10 % de la TVA sur la plupart des biens et services ayant dissuadé la consommation. Ce déclin, le premier constaté en cinq trimestres, était attendu par les analystes. Il est néanmoins plus sévère que prévu, et le pire depuis celui de 1,9 % qui avait suivi une précédente augmentation de la TVA en avril 2014.

Transcrit en rythme annuel, le recul du 4e trimestre 2019 correspond à une chute de 6,3 %, a précisé le gouvernement. Sur l'ensemble de l'année 2019, la croissance nippone s'est ainsi établie à +0,7 %, a précisé l'exécutif. Un chiffre toutefois susceptible d'être revu ultérieurement, de même que celui du 4e trimestre.

La consommation des ménages, principale responsable de la dégringolade constatée à la fin de l'an passé, a dévissé de 3 % sur un trimestre. De nombreux consommateurs ont effectué leurs gros achats avant la hausse de la TVA, d'où le contrecoup constaté ensuite. Les Japonais ont aussi souffert du passage de plusieurs typhons meurtriers, qui ont eu un impact sur le commerce. Et le nouveau coronavirus fait planer une menace d'ampleur.

Pour Takashi Shiono de Credit Suisse Securities, "des répercussions massives du coronavirus sont à redouter sur le secteur des services". Le flux de touristes chinois qui alimentait ces dernières années la croissance économique nippone est stoppé net depuis que Pékin a de facto interdit à ses ressortissants de passer leurs vacances à l'étranger. Cette épidémie tombe d'autant plus mal pour le Japon que doivent se tenir dans moins de six mois les jeux Olympiques de Tokyo.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Autres
Business