×
Publié le
14 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JD.com a dopé ses ventes et creusé ses pertes en 2021

Publié le
14 mars 2022

Le géant chinois de la vente en ligne annonce avoir généré pour 951,6 milliards de yuans (136 milliards d'euros) de chiffre d'affaires sur son exercice 2021, en progression de 27,6 %. Mais, comme son rival Alibaba, le groupe n'a pas échappé à une fin d'année difficile, affichant sur le dernier trimestre 5,2 milliards de yuans (7,5 milliards d'euros) de pertes, là où il générait 24,3 milliards de yuans (3,5 milliards d'euros) de bénéfices un an plus tôt.


JD.com


Une situation qui résulte d'une contraction des dépenses des consommateurs chinois sur la fin d'année, tandis que le groupe revoyait à la hausse la compensation de ses actionnaires. Sur l'année entière, JD.com affiche ainsi 517 millions d'euros de pertes, contre un bénéfice de 45,6 milliards d'euros sur l'exercice 2020. Mais toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises: le groupe annonce que son programme JD Plus Member a atteint les 25 millions d'inscrits. Un motif de satisfaction pour le groupe, ces membres affichant des dépenses jusqu'à dix fois supérieurs aux non-membres.

"Nous avons vu la fréquence des achats des utilisateurs, la gamme des catégories achetées et le revenu moyen généré par utilisateur s'améliorer de manière significative au quatrième trimestre", s'est félicité le président du groupe Lei Xu. "L'objectif de JD n'est pas de rechercher une croissance élevée dans un domaine unique, qu'il soit opérationnel ou financier ; au contraire, nous nous concentrons sur la croissance saine et durable de notre activité dans son ensemble".

L'activité retail du groupe a généré au final 19,4 milliards d'euros de revenus nets, auxquels s'ajoutent 2,3 milliards d'euros produits par la division logistique. Un domaine où les investissements menés sur l'exercice n'ont pas empêché de réduire les pertes, ramenées en un an de 259 millions à 41,1 millions d'euros.. Le bilan annuel montre par ailleurs une accélération de 42,7% des dépenses marketing sur l'année, qui ont atteint les 5,57 milliards d'euros.

Ces chiffres sont annoncés quelques mois après que le PDG de l'entreprise, Richard Liu, a fait savoir qu'il se mettait en retrait des affaires du groupe. Une annonce qui n'est pas passée inaperçue, s'inscrivant dans une liste de grands dirigeants de la tech chinoise décidant de se faire plus discret, à l'heure où Pékin revendique ouvertement vouloir resserrer son contrôle sur les leaders technologiques du pays.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com