×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JD Sports pourrait racheter Debenhams

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 nov. 2020

En Angleterre, les enchères sont toujours ouvertes pour le contrôle de Debenhams. Et JD Sports fait partie des candidats sérieux à la reprise de la plus importante chaîne de grands magasins du Royaume-Uni. Selon plusieurs rapports, l’entreprise est en train d’examiner de près les comptes de Debenhams et a obtenu un accès privilégié à ces informations.


Photo: Sandra Halliday


Frasers Group, l’un des rivaux de JD, se plaignait récemment d’être de fait écarté des enchères en ne bénéficiant pas d’un accès aux données financières de Debenhams.

La nouvelle de l’intérêt de JD Sports pour Debenhams est intéressante en soi, et plus encore dans la mesure où elle pourrait résulter en une compétition acharnée avec Frasers Group.

Les deux sociétés sont des rivales jurées depuis des années, du temps où Frasers s’appelait encore Sports Direct. Maintenant, les deux plus grands groupes de sport du Royaume-Uni pourraient aussi contrôler chacun l’une de ses principales chaînes de grands magasins.

Pour autant, le PDG de Frasers Mike Ashley ne semble pas avoir jeté l’éponge. Malgré les complaintes des conseillers de Debenhams, qui arguent que les 125 millions de livres (139,22 millions d'euros) offerts par l’entrepreneur sont bien en-deçà des 300 millions de livres 334,13 millions d'euros) qu’ils attendent, des rapports affirment que Mike Ashley serait à la recherche de partenaires pour gonfler son offre.

Selon les mêmes rapports, cependant, JD Sports garde pour l’instant l’avantage.

Quant aux 12.000 employés de Debenhams, ils retiennent leur souffle dans l’espoir d’éviter la liquidation de la chaîne, le scénario catastrophe qui les attend si aucun acheteur ne se présente.

JD Sports n’en est pas à son coup d’essai en matière de sauvetage de marques en détresse: le groupe a déjà fait l’acquisition de Footasylum, Go Outdoors et Blacks Leisure à des moments où toutes les trois étaient en difficulté. Il fait partie des distributeurs cotés en bourse parmi les plus respectés et les plus profitables du Royaume-Uni.

Reste tout de même une question: celle de savoir combien de boutiques physiques seront conservées par JD si le groupe remporte l’enchère. Avant le dernier confinement, plus d’une centaine étaient ouvertes dans tout le Royaume-Uni. Mais certains analystes soulignent que la vente en ligne et le département beauté font partie des activités les plus rentables de Debenhams.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com