×
7 078
Fashion Jobs

JD Sports va s’offrir des vitrines à Paris et New York pour 2020

Publié le
today 30 août 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ambitieux tant sur le continent européen qu’aux Etats-Unis, le groupe britannique JD Sports (JD, Size, Footpatrol, Chausport…) voit de plus en plus grand pour faire rayonner son enseigne phare : place aux grandes capitales avec enfin une adresse parisienne pour JD l’an prochain, ainsi qu’un flagship à New York, un an après avoir pénétré le pays. Deux événements majeurs qui seront accompagnés d’autres ouvertures en Europe et particulièrement dans l’Hexagone, le deuxième marché de l’enseigne après le Royaume-Uni.


L'espace de vente de Vélizy 2 - DR


Premier zoom sur Paris. Si depuis son arrivée en France en 2010, JD a inauguré 70 points de vente dans le pays, elle n’est toujours pas présente dans la capitale française. La chaîne de sneakers et sportswear va y remédier l’an prochain avec l’installation prévue d’un flagship « sur la rue de Rivoli, avec une surface de 2 000 mètres carrés », nous annonce Olivier Benon, directeur expansion Europe de JD Sports. L'emplacement exact reste encore confidentiel.

Une surface d’envergure pour la chaîne, qui à son arrivée ne s’installait que sur des emplacements d’environ 300 mètres carrés, mais qui fait maintenant le pari des mégastores afin de booster sa visibilité. L’an dernier, JD s’est par exemple épanoui à Lyon dans un espace de vente de 1 000 mètres carrés situé rue de la République.

L’ouverture la plus récente est celle d’une unité de 750 mètres carrés au sein du centre commercial Vélizy 2 (Yvelines), intervenue le 17 août dernier, tandis que la chaîne a pris une cellule dans l’extension du centre commercial de Noyelles-Godault (Pas-de-Calais), qui doit être inauguré en novembre 2019.

Et le rythme se maintiendra l'année prochaine. « Nous prévoyons déjà une dizaine d’implantations en France pour 2020, notamment à Lillenium, à Toulon ou à Tourville-la-Rivière, près de Rouen », énumère le dirigeant, qui recherche activement des emplacements à Pau, Nantes ou Nancy.

Pour étoffer son réseau français, la société fonctionne également par transfert-agrandissement (comme à Marseille avec un magasin qui a presque quadruplé de taille rue Saint-Ferréol, en juillet) et par conversion de magasins Chausport, un des autres réseaux détenus par le groupe. Sept adresses ont ainsi basculé cette année sous la bannière JD.


L'offre vestimentaire est significative dans les magasins de l'enseigne - JD


La dynamique de JD en France évoque la poussée de l’enseigne allemande Snipes, très récemment installée sur le marché tricolore mais à l’appétit tout aussi aiguisé. D’ailleurs, cette enseigne est citée par Olivier Benon comme « son concurrent le plus sérieux, devant Foot Locker et Courir, et se différencie notamment par sa marque propre ». JD mise lui sur une offre conjointe de chaussures et de textile, certains magasins réalisant d’ailleurs davantage de ventes grâce au vêtement. « Nike et Adidas sont très présents dans notre offre mais Sergio Tacchini signe un vrai retour, remplaçant progressivement Ellesse et Puma, tandis que Champion fonctionne toujours, de même que North Face et Patagonia côté outdoor, ainsi que les lignes sport d’Armani et Hugo Boss. »

Outre Paris, JD accélère aussi en Europe en visant les capitales : elle est entrée à Berlin en Allemagne et à Vienne (Autriche) en juillet, et s’installera le 7 décembre prochain à Stockholm, en Suède, dans le centre commercial Gallerian.

Mais l’autre défi de taille pour le groupe britannique est de faire sa place chez les rois de la basket et du streetwear aux Etats-Unis. Une incursion débutée l’an dernier par le rachat d’un réseau local baptisé Finish Line. Une vingtaine de boutiques sont en cours de transfert sous enseigne JD (six sont déjà ouvertes), tandis qu’une ouverture de taille se prépare pour 2020, celle d’un magasin étendard de 2 000 mètres carrés situé directement sur Time Square à New York. Sa première adresse dans la Grosse Pomme, où d’ailleurs Snipes devrait la rejoindre l’an prochain, puisque le distributeur du groupe Deichmann a lui aussi acquis une enseigne américaine (Mr Alan’s) cet été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com