×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 janv. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jeanologia s'associe à Archroma pour une solution de délavage plus écologique

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
19 janv. 2022

L’entreprise espagnole Jeanologia, spécialiste du développement de technologies pour la finition des produits en toile denim, propose une nouvelle solution concernant la production de jeans. En partenariat avec l’entreprise chimique suisse Archroma, elle vient de lancer sur le marché une solution permettant de réduire l’impact du délavage du denim sur l’environnement.


Jeanologia et Archroma lancent une solution plus éco-responsable de délavage de denim - Archroma - Jeanologia


Mauvais élève de l’écologie, le secteur de la mode était particulièrement à la traîne lorsque l’on s’intéresse à la production de jeans. La phase de délavage, notamment, se réalise traditionnellement de deux façons différentes, qui nécessitent "outes deux de multiples lavages à grande eau pour retrouver le pH optimal du tissu et éliminer les colorants non fixés ainsi que les dépôts et impuretés indésirables, explique Archroma dans un communiqué diffusé sur sa page web. Parmi les impuretés libérées lors du processus de délavage, on trouve de l’aniline, une substance carcinogène de catégorie 2, considérée comme toxique pour les organismes aquatiques".

C'est avec l'ambition de limiter la surconsommation d’eau et d’éviter la production d’aniline, que Jeanologia et Archroma ont planché sur une solution utilisant le système de teinture "Pure Indigo Icon" sans aniline de l’entreprise suisse et la technologie de finition G2 Dynamic sans eau ni produits chimiques de la start-up espagnole, basée à Valence.

"Cette solution permet de créer du denim sans aniline et d’améliorer l’aspect final du tissu via un traitement alternatif de délavage, sans produits chimiques et quasiment sans eau", détaille le communiqué.

"Ce partenariat marque un pas supplémentaire vers notre objectif, visant à remplacer les processus traditionnels (plus polluants et plus gourmands en eau) de l’industrie textile par de nouveaux processus innovants utilisant les technologies. Ainsi, les étapes postérieures de la production sont améliorées et rationalisées, avec une plus grande efficacité accroissant la compétitivité des entreprises, augmentant leur productivité et permettant de proposer un produit complètement écoresponsable et de haute qualité", argumente Jean-Pierre Inchauspe, le directeur commercial de G2 Dynamic chez Jeanologia.

Fondée en 1994, la société Jeanologia possède dix filiales sur les cinq continents et emploie 257 personnes. Dotée d’un siège à Valence, en Espagne, elle tire 90% de son chiffre d’affaires de l’exportation de ses machines et de ses services. D’après ses chiffres, plus de 35% des 5 milliards de jeans fabriqués chaque année dans le monde sont produits avec ses technologies.

De son côté, Archroma a son siège à Pratteln et se spécialise dans les solutions chimiques respectueuses de l’environnement. L’entreprise est présente dans 31 pays à travers 25 centres de production et emploie plus de 2.800 personnes.

Face aux attentes des consommateurs les grands donneurs d'ordres du denim semblent avoir pris depuis plusieurs saisons la mesure d'un changement fondamental des pratiques afin de rendre le secteur moins offensif pour l'environnement. Si lo'ffre s'est développée avec des marques comme Nudie Jeans, ArmedAngels, Kings of Indigo ou encore 1083, les Levis Strauss et Kontoor Brands annoncent des investissements dans des procédés plus responsables. Reste que le gros des volumes de jeans produits dans le monde ne sont pas encore concernés par ces avancés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com