×
5 481
Fashion Jobs
GROUPE IKKS
Responsable Transport et Douanes - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Gestion Des Achats - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Achats Prêt-À-Porter Enfant - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Responsable Production - Travail à Façon (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Lyon H/F
CDI · LYON
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille la Valentine H/F
CDI · MARSEILLE
PRINTEMPS
Chef de Projet Amoa/ CRM Omnicanal H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS.COM
Business Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Responsable Méthodes et Outils Magasins H/F
CDI · BRESSOLS
GROUPE ETAM
Product Owner Plm & Master Data H/F
CDI · CLICHY
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sud - Lifestyle
CDI · LYON
LE COQ SPORTIF
E-Commerc Manager
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Chef de Produit Marketing Opérationnel Sell-Out France H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
CITY ONE
Assistant du Président H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Office Manager (H/F) Roissy CDI Tcomplet 39h50
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GROUPE BEAUMANOIR
Chef de Produits Textile (H/F)
CDI · SAINT-MALO
K-HUNTING
Assistante du Président/Ceo
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Juriste Droit Des Affaires et Propriété Intellectuelle H/F
CDI · PARIS
FRANCK PROVOST
Chef de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · PARIS
VEJA
Image Digitale Manager
CDI · PARIS
LES DEMOISELLES DE LAVAL
Responsable d'Atelier de Couture Luxe
CDI · LAVAL
Publié le
15 juin 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jetro reprend son soutien aux créateurs de mode masculine

Publié le
15 juin 2018

Les créateurs japonais de mode masculine ont dû se réjouir quand ils ont reçu un appel à candidatures du Jetro (Japan External Trade Organization). Celui-ci leur proposait un soutien financier pour participer à la Men Fashion Week de Paris de ce mois de juin 2018.


La campagne digitale a été lancée avec le magazine Pause et ces quatre influenceurs - DR


En raison de coupes budgétaires, cette contribution à l’export de la mode masculine s’était interrompue en 2012. C’est donc un retour très apprécié par les designers habillant l'homme, après six ans d’absence. Durant cette période, seuls les créateurs de mode féminine avaient continué à recevoir un soutien financier. Pour cette saison, il sont 47 à avoir bénéficié d'une aide financière pour participer aux deux salons professionnels, Man et Tranoï, ou à des showrooms individuels ou collectifs.

« Paris reste pour nous la ville référente pour la mode dans le monde. D’ailleurs, notre bureau est l’un des plus anciens établis en Europe, où il s'est installé dans les années 1960. En plus de ce soutien financier et des campagnes de promotion classiques, nous avons lancé une campagne de communication digitale sur les recommandations de l’agence Station Service, » explique Kotaro Kodama, directeur général adjoint de Jetro Paris. Cette campagne orchestrée par Jean-François Soler, le dirigeant de Station Service, a mis à contribution le magazine de mode masculine digital anglais Pause, lequel a mis en scène quatre jeunes influenceurs et dix marques dans les rues de Paris.

« Les premiers retours sont très encourageants. La campagne démarre vraiment bien. Elle devrait apporter de la visibilité non seulement auprès des internautes qui aiment la mode mais aussi des acheteurs internationaux qui suivent de près le magazine Pause. Ils le considèrent comme prescripteur, » souligne Jean-François Soler. En parallèle, une carte de Paris avec la localisation de la quarantaine de créateurs japonais de mode masculin sera distribuée avec le Modem, en version papier et digitale. Deux coordinatrices de Jetro Paris orientent les créateurs dans la sélection de leurs produits afin qu’elle soit la plus adaptée aux attentes du marché international. Elles les conseillent également pour les négociations commerciales avec les acheteurs.


L'influenceur londonien Benji Colson aux couleurs des designers japonais - DR


« Le digital nous intéresse particulièrement. Si le bilan de cette campagne est positif, nous continuerons dans ce sens. Cela correspond en particulier à la dynamique des marques de streetwear japonaises », précise Kotaro Kodama, avant d’ajouter : « Pour développer les échanges commerciaux entre le Japon et la France, les coûts des produits fabriqués au Japon apparaissent encore trop chers. Nous espérons que les accords commerciaux qui seront signés cet été entre notre pays et l’Union européenne allègeront les droits de douane et encourageront les échanges. »
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com