×
5 626
Fashion Jobs
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
GÉMO
Chef de Produit Vêtement Gémo H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
ETAM
Chef de Produit/Acheteur Senior Maille H/F
CDI · CLICHY
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 févr. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jeunes créateurs : à New York, le défilé des rêves et des ambitions

Par
AFP
Publié le
11 févr. 2006

NEW YORK, 11 fév 2006 (AFP) - Son tout premier défilé new-yorkais vient de se terminer, et l'espoir est immense pour Akiko Ogawa, jeune créatrice venue du Japon avec des rêves d'Amérique plein la tête.


Création de Akiko Ogawa - Photo : Stan Honda/AFP

A côté des vétérans Calvin Klein, Donna Karan ou Ralph Lauren, des dizaines de petits nouveaux ont comme Akiko, présenté cette semaine leur travail à la Fashion Week de New York, tremplin unique pour quelques heureux - et rares - élus.

Installée à Tokyo, vendue depuis 2001 dans une dizaine de boutiques nippones, la créatrice ne se destinait pas à l'export. Jusqu'à ce que sa passion pour les robes du soir prenne le dessus.

"Le Japon n'a pas de gros marché +du soir+. Hanae Mori a été une des rares à en faire. Là-bas, en voyant mes vêtements, les gens croient que j'ai 50 ans!", dit la menue jeune femme de 32 ans en pantacourt et talons compensés, depuis le showroom de Manhattan qui la représente et où les acheteurs des grands magasins pouvaient cette semaine venir voir ses vêtements de plus près.

Dans cet immense loft du quartier de la confection, les pièces d'Akiko sont alignées sur des portants, après avoir défilé sous les tentes de la Fashion Week. Robe-manteau, robe de velours gris-bleu et cristaux, tailleur en cachemire, elle habille une femme fatale moderne, inspirée par Jean-Paul Gaultier plus que par les maîtres japonais Yamamoto ou Miyake.


Akiko Ogawa saluant un ami lors de son défilé à New York Photo : Stan Honda/AFP

"Ils viennent tous ici !", constate Stan Herman, le patron du CFDA, l'association américaine des créateurs de mode, face à ce déferlement de jeunesse.

Les attraits de New York sont forts : la présence de la presse mondiale, les parrainages possibles offerts par les organisateurs, par Vogue USA, le CFDA. "Et puis ici c'est du gros business, et vous pouvez avoir du succès plus rapidement qu'ailleurs", ajoute M. Herman.

Quelques success stories font rêver : Zac Posen, découvert à 20 ans et gérant à 24 un des plus gros défilés de la semaine, ou le duo Proenza Schouler, adoubé à 26 ans par l'influente directrice du Vogue américain Anna Wintour (qui a cette année misé sur le quattuor Trovata).

Mais le risque d'écueil est grand.

"La presse les découvre, sort les caméras, et ils croient que ça y est !", dit M. Herman, regrettant que certains, trop immatures dans le métier, se brûlent les ailes. "Il faut consolider et vendre. Et le problème est qu'il n'y a plus des centaines de magasins comme avant, mais 4 ou 5 géants qui décident de votre sort".

"Zac est un cas miraculeux", relève Valerie Steele, directrice du Musée du Fashion Institute of Technology de New York. "Il a aussi le don des affaires, il a trouvé des soutiens, il a su entretenir sa réputation, et il a ce côté avenant. Car il faut se vendre soi-même autant que sa mode".

Pour elle, le secret tient au temps et à la patience.

"La concurrence est énorme, c'est terriblement cher, et vous devez généralement être présent plusieurs saisons avant que quelqu'un commence à vous remarquer", dit-elle.

Akiko a choisi de plonger, convoyant 120 pièces de Tokyo, avec quatre assistants, pour un show préparé depuis des mois, essentiellement auto-financé grâce à sa ligne bis, "a Primary", vendue au Japon. Au total, des dizaines de milliers de dollars pour 10 minutes de défilé devant 200 personnes, journalistes, acheteurs potentiels. "J'avais une peur terrible, mais finalement aucune chaise n'est restée vide."

Cette semaine, dans le showroom, plusieurs visiteurs ont regardé ses vêtements, souvent jugés un peu chers. Mais la jeune femme se dit patiente. Laissant ses prototypes derrière elle, elle est déjà repartie à Tokyo pour préparer la saison suivante, qu'elle compte de nouveau présenter à New York.

Par Catherine HOURS

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.