×
6 675
Fashion Jobs
CONFIDENTIEL
Responsable Développement Produit PAP
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Directeur Régional (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Core Fragrances H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion Industriel et Logistique H/F
CDI · CACHAN
KIABI
Leader Region Sud-Ouest (H/F) - CDI
CDI · MÉRIGNAC
BLEU LIBELLULE
Coordinateur Formation Digitale
CDI · MONTPELLIER
KIABI
Leader Region Rhône (H/F) - CDI
CDI · BEYNOST
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
DIRAMODE PIMKIE
Responsable Animation Commerciale et E-Merchandising H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Projet Moa Client H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Area Manager
CDI · MILAN
PLACE DES TENDANCES
Responsable Ressources Humaines Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
Publicités
Publié le
16 sept. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JO de Paris-2024 : la course est lancée pour les équipementiers

Publié le
16 sept. 2019

Quelles marques habilleront les sportifs français, mais aussi les bénévoles et les officiels aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024 ? Le comité d'organisation des JO (Cojo) a lancé l'appel à candidatures pour les équipementiers.


Qui sera l'équipementier pour les JO 2024 - AFP



Selon le dossier d'éligibilité, accessible sur internet depuis quelques jours, les marchés visent les tenues que porteront les équipes de France olympique et paralympique en compétition aux Jeux de 2024, mais aussi les tenues de représentation des sportifs, pour une période plus longue (1er janvier 2021-31 décembre 2024), qui inclut aussi les JO d'hiver de Pékin-2022.

Les entreprises du secteur textile, sportif ou non sportif, ont jusqu'au 20 septembre pour manifester leur intérêt et avoir accès aux cahiers des charges. Les candidats auront ensuite deux mois pour faire leurs offres. Les vainqueurs devraient être connus fin 2019 ou début 2020, selon le Cojo.

A noter que le dossier de présentation met en avant plusieurs éléments clés pour les entreprises candidates. La créativité semble être un axe fort souhaité par l'organisation puisqu'il est mis en avant que "la proposition d’idées nouvelles et audacieuses sera une priorité autant qu’un marqueur fort de l’identité des Jeux de Paris 2024. Le COJO encouragera ainsi les partenaires à inscrire l’innovation et la créativité au cœur de leur travail, tant dans la proposition de concepts, la construction des modèles d’organisation que dans la fourniture de biens et services".

Côté cahier des charges, s'il n'y a pas de précisions quant à une production française, d'autres éléments sont exigés comme une "prise en compte implique l’ensemble des éléments constitutifs de la prestation (chaîne de production, modèle de structure développé, etc.), afin de proposer une démarche de durabilité innovante et inclusive", avec "l’exigence de l’exemplarité, éthique, financière, sociale et environnementale".

Reste à voir quelle sera l'importance de ces critères dans l'appel d'offre.

A Rio-2016, Lacoste, alors sous contrat avec le comité olympique français (CNOSF), avait dessiné des tenues différentes pour les cérémonies d'ouverture et de clôture, pour le protocole (remises de médailles) et pour le village, tandis que les fédérations négociaient avec différents équipementiers pour les compétitions. La marque au crocodile, qui succédait alors à Adidas, sera aussi l'équipementier des JO-2020 de Tokyo pour les tenues de représentation.

L'appel à candidatures concerne aussi les équipes du Cojo, à partir du 1er mars 2020 : salariés -- ils seront plus de 4 000 au moment des Jeux --, bénévoles, au nombre de 50 000, arbitres, officiels, et relayeurs de la flamme olympique et de la flamme paralympique.

Plusieurs sociétés pourraient se partager ces marchés au fort potentiel d'image. En plus de la fourniture des tenues, le Cojo attend une "contribution financière marketing", comme pour tout sponsor et une redevance de licence. En contrepartie, les équipementiers choisis pourront activer des droits marketing et proposer les produits au grand public, indique le dossier d'éligibilité.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com