Jonak prépare ses cinquante ans et poursuit son expansion

A cinquante ans tout rond, l'entreprise familiale Jonak a passé un cap. S'il entend célébrer son anniversaire avec des "surprises à venir" toute l'année, le chausseur féminin n'en ralentira pas pour autant son développement en matière de distribution. A ses cinquante boutiques et trente corners existants, il ajoutera plusieurs nouveaux points de vente cette année.
Jonak printemps-été 2014.

Côté succursales d'abord, "l'objectif est d'ouvrir quatre à six nouvelles boutiques cette année", affirme Marcel Nakam, fils du fondateur qui a rejoint la direction de l'entreprise à ses côtés il y a trois ans, tout comme sa sœur, Lisa Nakam. Deux adresses sont d'ores et déjà signées: la première à Marseille, au sein du nouveau centre Les Terrasses du Port qui ouvrira d'ici mai, et la seconde à Paris, en fin d'année, dans le premier étage rénové du Forum des Halles.

Deux nouvelles surfaces beaucoup plus grandes que la moyenne du parc (autour de soixante mètres carrés): 125 et 140 mètres carrés. "Nous avons étendu la gamme, passant de 400 à 500 références par saison en moyenne, explique Marcel Nakam. Nous voulons donc montrer un visage le plus représentatif possible de la diversité de nos produits, que les clientes n'en aient pas qu'une vision partielle", ajoute-t-il.

Outre ces ouvertures françaises, Jonak travaille également son implantation à l'étranger. Si le chausseur compte quelques boutiques et corners seulement en Israël, en Tunisie, au Maroc ou en Indonésie, il a noué fin 2013 un nouveau partenariat en Espagne. Celui-ci a débouché sur une première ouverture de boutique à Bilbao à l'automne, "les résultats sont très rassurants, donc nous allons prochainement rechercher de nouvelles surfaces avec notre partenaire", affirme Lisa Nakam.

Sans dévoiler son chiffre d'affaires, les dirigeants du chausseur précise que celui-ci a progressé de 15 % en 2013, porté par un retail en hausse de 5 % et un négoce (les sites e-commerce multimarque en l'occurrence) à +40 %. Le chausseur, dont la production est à 90 % européenne, a vu son chiffre d'affaires doubler sur les cinq dernières années, grâce à la création de son réseau de corners, aujourd'hui au nombre de trente répartis entre Galeries Lafayette et Printemps.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER