×
7 078
Fashion Jobs

Joules prépare sa structure à un Brexit dur

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 5 déc. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

« La force de la marque Joules et du modèle “total retail” (va) générer des bénéfices supérieurs à nos attentes au premier semestre », a annoncé la direction de Joules. Au cours des 26 premières semaines de l’année jusqu’au 25 novembre, la griffe de lifestyle a vu son chiffre d’affaires décoller en flèche : +17,6 %, à 113,1 millions de livres (127 millions d’euros). La croissance internationale y est pour beaucoup : les ventes hors du Royaume-Uni représentent maintenant 16 % du total contre 11,3 % il y a un an.


Joules


La marque est dans une belle dynamique, mais reste bien consciente des difficultés de l’environnement et ajoute que « les conditions commerciales au Royaume-Uni restent complexes pour le semestre prochain, avec une incertitude macroéconomique renouvelée, des comportements d’achat changeant rapidement et un environnement très concurrentiel ».

Joules a aussi travaillé sur des plans d’urgence « pour contrer les nouveaux défis qui pourraient se présenter en cas de Brexit dur ». Ces plans incluent l’établissement d’une filiale de distribution tierce basée dans l’UE, des livraisons de produits anticipées pour ses lignes printemps-été 2019, une préparation pour une charge de travail administratif accrue et une couverture des besoins en dollars pour plus de 12 mois.

Avec ces plans en place, le PDG, Colin Porter, est optimiste : « Je suis ravi de publier les résultats d’une nouvelle période de belles performances pour Joules malgré les conditions commerciales difficiles. Au Royaume-Uni, notre modèle “total retail” multicanal, soutenu par des investissements dans les infrastructures, a prouvé être bien adapté aux comportements d’achat des clients changeant rapidement. Nous avons une marque originale, au bon moment, et une base de clients en augmentation. Nous sommes confiants pour le second semestre. »

Les chiffres des revenus du retail et de la vente en gros pour la période ont été impactés par le passage de certains comptes vente en gros au Royaume-Uni à un modèle de franchise (« un modèle qui permet de profiter d’une plus grande flexibilité commerciale », explique la marque). Mais c’est un problème mineur à l’aune des bons résultats de la marque et la société a accepté de nous fournir à but comparatif « des données de croissance approximatives des revenus » excluant l’impact de cette transition. Elles sont impressionnantes.

Comme mentionné auparavant, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de près de 18 % ou 14 % en comparable. Le revenu de la vente au détail augmente de 21,2 %, à 79,9 millions de livres (89,3 millions d’euros), ou 10 % en comparable, tandis que la vente en gros est en hausse de 8 %, à 32,5 millions de livres (36,5 millions d’euros), soit 26 % en comparable.

L’importance du e-commerce

L’importance du e-commerce pour la société montre bien sa capacité à exploiter les opportunités de l’omnicanal. L'e-commerce affiche des performances « particulièrement satisfaisantes » au premier semestre et représente maintenant près de 50 % du total de la vente au détail. La marque affirme que son modèle « cross-canal intégré (“total retail”) permet de s’adapter plus facilement aux comportements d’achat changeants des clients ».

La vente en gros a été dopée par « une croissance forte et continue de nos marchés étrangers cible, les États-Unis et l’Allemagne, et par de bonnes performances au Royaume-Uni, en accord avec les attentes de la direction ». Les ventes internationales représentent maintenant près de la moitié du total des ventes en gros, reflétant l’expansion continue de la marque Joules à l’étranger. La société distribue également ses produits en France. Joules espère donc un bénéfice avant impôts sous-jacent légèrement au-dessus de ses attentes initiales pour la période.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Voir aussi