×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
28 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JPMorgan Chase prêt à concurrencer Apple Pay

Par
Reuters
Publié le
28 oct. 2015

JP Morgan Chase a annoncé le lancement prochain d'un outil qui concurrencera Apple Pay, en permettant aux consommateurs de régler leurs achats en magasin grâce à leur smartphone, un système qui a apparemment déjà reçu le soutien d'un important groupe de vendeurs.

La principale banque américaine est la dernière compagnie en date à essayer de tirer parti de la prédominance des smartphones. Nombreux sont ceux qui pensent que ces derniers peuvent un jour devenir le mode de paiement préféré des consommateurs, pour tout type d'achats, allant de l'épicerie à la location de voitures.

Twitter @Chase


Aucun acteur ne domine encore ce marché en devenir. Chase pense toutefois que sa propre application, Chase Pay, dispose d'un avantage clé : la taille des vendeurs dont la banque a reçu le soutien. C'est ce qu'à déclaré à Reuters Gordon Smith, le président de la branche consommateur de JP Morgan Chase.

Chase a en effet trouvé un accord avec le Merchant Customer Exchange, qui rassemble les principaux commerçants américains, notamment Walmart et Best Buy. Le Merchant Customer Exchange représente plus de 1 000 milliards de dollars de ventes par an et plus de 100 000 points de vente.

Des concurrents comme Apple Pay ont par contre connu des difficultés à convaincre les commerçants d'accepter leur propre mode de paiement. En juin dernier, une enquête de Reuters a montré que plus des deux tiers des 100 principaux commerçants américains n'accepteront pas Apple Pay cette année.

Le succès de Chase avec le Merchant Customer Exchange semble dû pour une large part à des frais réduits concédés aux commerçants acceptant d'utiliser Chase Pay.

« Si les commerçants nous apportent plus d'activité, alors nous leur donnons un meilleur prix », a ainsi déclaré Gordon Smith au cours d'une entrevue.

David Robertson, qui publie le rapport Nilson sur le marché des cartes de paiement, estime que « tout cela est un problème d'échelle, et Chase est un titan ». Chase Pay promet aussi une meilleure sécurité de paiement, un argument de vente puissant après plusieurs incidents de hacking qui ont touché de grands distributeurs comme Target et Home Depot.

Chase devra toutefois faire face à la concurrence féroce d'acteurs comme Apple Pay, Samsung Pay et Android Pay si elle souhaite faire de Chase Pay la référence du paiement par smartphone.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.