×
Publicités
Publié le
4 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jules s’offre une signature olfactive

Publié le
4 janv. 2021

Après avoir repris la parole de façon appuyée en fin d’année 2020 via sa campagne "Men in Progress", Jules étend son offre hors du prêt-à-porter avec le lancement d’un parfum qui doit caractériser son évolution. L’enseigne de mode masculine mène en effet sa modernisation depuis trois ans, en tentant de réduire son impact sur la planète et de mieux cerner les attentes des jeunes consommateurs.


Lignes géométriques et teintes neutres - Jules


Souhaitant "s’ouvrir à de nouvelles perspectives cosmétiques en allant vers le parfum", la chaîne du groupe FashionCube, qui a fusionné avec Brice, dévoile une fragrance qui s’intitule "bon homme".

Un nom qui fait écho à son intention de secouer les clichés masculins: "Et si sentir l’homme c’était de dégager une note boisée après une soirée entre potes, de révéler une odeur puissante mais délicate après un match de foot, ou encore de répandre un embrun de fraicheur après un call de 3h, appuie la marque. Avec Jules, on change le 'ça sent l’homme' par ça sent le 'bon homme'", peut-on lire dans le communiqué de la marque.

Le parfum révèle des notes boisées de cèdre et de santal, des touches de bergamote et de lavande, ainsi qu’une note plus épicée de muscade. Ce jus élaboré en France par la société MP2 Cosmétic est contenu dans un flacon recyclable au bouchon en bois et en plastique recyclé, lui-même enfermé dans un packaging cartonné sobre. Il sera vendu à partir de la fin du mois, en ligne et en magasin, au prix de 29,99 euros.
 
Ciblant les jeunes générations, et surtout les vingtenaires, le nouveau spot télé et radio dévoilé par l’enseigne en novembre avait pour ambition de bousculer les préjugés masculins (notamment celui du "vrai mec") tout en parlant d’écoresponsabilité.
 
Jules, qui s’appuie sur un réseau de près de 400 magasins, ambitionne que son offre soit composée de 50% de produits plus responsables d’ici à 2022 (contre 28% aujourd’hui). L'enseigne prépare en outre le lancement de son site de seconde main, qui devrait se décliner aussi sur le plan physique, en boutique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com