×
Publicités

Julian Dunkerton reprend le contrôle de Superdry et se voit conforté par un investisseur

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 24 avr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si le cofondateur de Superdry, Julian Dunkerton, a repris le contrôle de sa marque, c'est probablement grâce à l'importance de sa participation au capital - et celle de ses alliés. Si la majorité des petits actionnaires ont en revanche voté contre son retour, l'homme d'affaires britannique vient de recevoir un vote de confiance significatif.


Superdry


En effet, Oasis Management a pris une participation de 3,3 % dans la société, indiquant clairement son soutien envers la direction de l'entreprise. Exactement ce dont Julian Dunkerton avait besoin pour engager sereinement son programme de redressement, qui implique un changement complet de stratégie au sein de l'entreprise.

Il y a quinze jours, Julian Dunkerton a obtenu le soutien de 51,2 % des actionnaires, ce qui signifie en creux qu'un grand nombre d'entre eux a voté contre son retour, préférant soutenir la stratégie d'Euan Sutherland, alors PDG de Superdry. Certes, Julian Dunkerton a réussi à convaincre certains actionnaires de sa stratégie, mais il ne faut pas oublier que son cofondateur, James Holder, et lui-même détiennent à eux deux 29 % de l'entreprise, soit près du tiers des actions - et des votes qui en découlent.

La presse britannique indique également que l'entreprise d'investissement Standard Life, qui avait pourtant voté contre le retour de Julian Dunkerton, a mené une réunion « positive » avec l'homme d'affaires et sa nouvelle équipe, qui comprend notamment l'ancien président de Boohoo, Peter Williams.

L'équipe en question a déjà annoncé plusieurs initiatives qui suggèrent des changements profonds chez Superdry. Le conseil d'administration sortant, composé du président, Peter Bamford, du PDG, Euan Sutherland, du directeur financier, Ed Barker, et de la présidente du comité de rémunération, Penny Hughes, a démissionné avec effet immédiat au moment de la réélection de Julian Dunkerton, suivi par les administrateurs non-exécutifs Dennis Millard, Minnow Powell, Sarah Wood et John Smith.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com