×
Publicités
Publié le
28 sept. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Junya Watanabe dynamite le trench

Publié le
28 sept. 2019

Le trench vole en éclats chez Junya Watanabe. Pour le printemps/été 2020, le créateur japonais s'est emparé de ce grand classique du vestiaire féminin (et masculin) pour le retravailler et le réinterpréter à travers toutes sortes d’expérimentations. Il en tire une déclinaison infinie de nouvelles pièces composant une garde-robe complète, de l'imperméable aux tailleurs, jupes, tops et jusqu'aux tenues de soirées.


Junya Watanabe, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Revisiter les classiques de la garde-robe a toujours été le jeu préféré des couturiers. C'est même devenu l'obsession des créateurs ces dernières années. Junya Watanabe s’attaque cette saison au célèbre pardessus, pièce phare indispensable à tout dressing qui se respecte.

Il part de l’imperméable classique, dont il remodèle d’abord les volumes, les longueurs (avec des manches démesurées) et les proportions pour le modifier petit à petit radicalement, n’utilisant dans certains modèles que quelques parties très reconnaissables, qui fusionnent par exemple dans des robes chemises blanches.

Les manteaux en gabardine beige sont entrecoupés, fendus, réassemblés. Les vêtements s’entrouvrent sous les bras, se transforment en robes-tablier à bretelles, redingotes, ou prennent une allure romantique baroque en rose poudré avec des manches évasées. Les morceaux de tissu sont coupés, recomposés, noués avec art, assemblés et sculptés autour du corps pour façonner des jupes inattendues, qui reprennent le geste spontané du manteau noué à la taille.


Junya Watanabe, printemps/été 2020 - © PixelFormula


Le créateur multiplie avec jubilation les jeux de superpositions, de déconstruction et d’assemblage reprenant les éléments distinctifs de ce manteau indémodable (bavolets, rabats, boucles en métal, œillets et passants des ceintures, pattes des manches, épaulettes boutonnées, poches, parmentures, fente, col), qui se télescopent pour créer de nouvelles formes, comme dans cette robe bustier patchwork.

Les matières se mélangent entre elles : toile de coton, tissu enduit luisant, denim, etc. Les boutons se positionnent comme de subtiles décorations. Une ceinture se transforme en large col. Une soie plissée ou de la dentelle s'incorporent au célèbre coton sergé. Le trench se métamorphose tour à tour en blouson, jupette plissée ou encore chemisier.

Junya Watanabe donne à l'ensemble une touche punk avec des flashs de teintes fluo, que l'on trouve dans les chaussures, les tricots de corps, les leggings ou encore dans certains jupons qui dépassent du manteau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com