Kantar Worldpanel décrypte un marché du sport à 6,7 milliards d'euros

Pas besoin de faire du sport pour porter des vêtements, des chaussures et autres accessoires de sport. La tendance n'est pas nouvelle, mais elle creuse son sillon d'année en année. Aujourd’hui, l’usage du vêtement de sport est sorti des terrains de sport (35 %) pour s’épanouir davantage dans un usage quotidien (42 %). De 2014 à 2018 (arrêté à fin mai), le marché du sport a vu ses ventes augmenter d’un milliard d’euros pour atteindre en France un total de 6,7 milliards d’euros sur un marché textile stable durant cette période.


Shutterstock

Le sport totalise 180 millions de transactions ces quatre dernières années, en progression de 16 %. Des transactions qui ne concernent pas moins des trois quarts des Français (+5 %), qui ont réalisé 4,6 actes d’achat.

Les enseignes spécialistes du sport réalisent 67 % de ces ventes et ont renforcé leurs parts de marché. Pour la pratique du sport, le top 10 des enseignes en valeur est occupé par Decathlon, Intersport, Go Sport, Nike et Sport 2000, Adidas, Amazon, Lidl, Venteprivée.com et Zalando. Pour un usage quotidien, le classement diffère sensiblement avec Intersport qui devance cette fois Decathlon suivi de Courir ; Sport 2000, Nike, Go Sport, Lacoste, Adidas, Foot Locker et Zalendo. Les dépenses réalisées en dehors du circuit sport sont stables, mais elles sont moins dominées par les GSA. Sept noms d’enseignes ressortent : La Halle, Okaïdi, Gémo, H&M, Monoprix, Action et Primark.

Kantar World Panel

Enfin, les achats en ligne représentent 14 % de parts de marché en valeur, soit 957 millions d’euros. Leur croissance en valeur a été multipliée par 1,5 fois en quatre ans. Sur le digital, Zalando, Amazon suivis des e-shops de Nike, Adidas et Puma occupent la tête du classement des meilleurs vendeurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresSportIndustrieDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER