×
Publicités
Publié le
19 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kantar : le prêt-à-porter masculin a bien terminé l’année

Publié le
19 févr. 2020

L’homme résiste. Le marché du prêt-à-porter masculin a augmenté de 5,4 % au dernier trimestre 2019 arrêté à fin décembre. Cette progression non négligeable, surtout dans un contexte morose, représente pas moins de 111 millions d’euros de ventes. Et ce, malgré les grèves qui ont surtout touché les transports à Paris et en région parisienne en décembre.


Celio passe à la deuxième place des enseignes sur le dernier trimestre 2019 - DR


La croissance du marché de l’homme sur le quatrième trimestre 2019 a été portée par les achats de fond de rayon à +16 %, tandis que les soldes et les promotions reculaient de 7 %.

Sans surprise, le poids d’internet continue sa progression. Il réalise sur cette période +23 % d’augmentation lui donnant une part de marché de 17,5 % sur le secteur du vêtement masculin.

Ce sont les géants du web et leur politique de prix offensive, Zalando et Amazon, qui sont les premiers contributeurs de cette dynamique. Sur internet, les hommes ont dépensé en moyenne 77 euros, soit 9 euros en plus comparé au quatrième trimestre 2018, alors qu’ils ont acheté pour 90 euros en magasin soit deux euros supplémentaires.


Baromètre PAPF
Infogram

Du côté des enseignes, Intersport prend la tête du classement avec 5,7 % de parts de marché contre 5,4 % alors que Celio perd sa première place et voit sa part de marché passer de 6,3 % à 5,4 %. Les Galeries Lafayette perdent 1,1 % de parts de marché pour arriver à 4,1 % et partager leur troisième place du classement avec Jules qui recule de 0,3 % à 4,1 % également.

La percée de Lacoste



Si Intersport s’en sort bien, ce n’est pas le cas de tous les acteurs du sport puisque Decathlon conserve sa quatrième place mais perd 0,2 % ce trimestre avec 3,3 %, tout près de Kiabi qui reste stable avec ses 3,2 %. Parmi les enseignes en hausse, Armand Thiery garde 0,6 % avec 2,6 % de parts de marché tandis que Lacoste fait une entrée remarquée à la huitième place à 2 % ex aequo avec Devred.

Le marché du prêt-à-porter masculin a représenté 32,7 % des dépenses totales de prêt-à-porter sur ce quatrième trimestre contre 31,8 % en 2018.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com