Karl Lagerfeld retrouve des couleurs dans le portefeuille d’Interparfums

+135 % : c’est la croissance affichée au premier semestre 2018 par les parfums signés Karl Lagerfeld, qui réalisent ainsi sur la période un chiffre d’affaires de 5,3 millions d’euros. « Sur l’ensemble de l’année, la marque devrait atteindre les 10 voire les 11 millions d’euros de chiffre d’affaires », a indiqué Philippe Benacin, le PDG d’Interparfums, lors de la présentation des derniers résultats semestriels du groupe.


Les parfums Karl Lagerfeld - DR

Le spécialiste de la conception de parfums principalement sous licence (Montblanc, Coach, Boucheron…), dont le résultat net a atteint les  25,2 millions d’euros au deuxième semestre, affichant une hausse de 16 %, a racheté la licence des parfums Karl Lagerfeld à Coty en 2012 pour environ 20 millions d'euros. Une acquisition qui revêtait déjà des allures de défi puisque, passés successivement entre les mains d'Elizabeth Arden et de Coty, les parfums estampillés Karl Lagerfeld n'avaient jamais rencontré le succès escompté.

C’est grâce à un lancement opéré en aout 2017 que les fragrances Karl Lagerfeld ont renoué avec la croissance. Un duo de parfums baptisé « Les Parfums Matières » construit autour des ingrédients que sont la pêche pour l’un et le vétiver pour l’autre.

Car si en 2014, année du lancement par Interparfums du duo de senteurs Karl Lagerfeld Homme et Karl Lagerfeld Femme, la licence parfum affichait un chiffre d’affaires de 18,2 millions d’euros, ses ventes étaient ensuite retombées à 10,4 millions d’euros en 2015, deux fois moins que ce qu’espérait à l’époque Interparfums. En 2016, notamment faute de lancement, les ventes tombaient à 6,5 millions d’euros, avant de rebondir en 2017 à 8,8 millions, portées le lancement des Parfums Matières.
 
Même si les parfums sont loin des poids lourds du portefeuille de marques d’Interparfums que sont Montblanc, Jimmy Choo et maintenant Coach, dont les chiffres d’affaires devraient respectivement s’élever à 114, 100 et 56 millions d’euros en 2018, la marque semble désormais avoir trouvé son positionnement olfactif, jouant la carte de la pureté du jus et de la sobriété des matières, le tout à un prix accessible, moins de 50 euros. La collection s'est d'ailleurs depuis enrichie.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

ParfumsBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER