×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 juin 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Katara Hospitality reprend le Carlton de Cannes

Par
AFP
Publié le
26 juin 2014

Paris, 25 juin 2014 (AFP) - Le fonds qatarien Katara Hospitality a finalisé mardi l'achat de cinq hôtels de luxe européens, dont le Carlton de Cannes et quatre autres hôtels InterContinental situés à Amsterdam, Francfort, Madrid et Rome, a-t-on appris auprès Intercontinental mercredi.

Photo AFP.


Le montant de la transaction n'a pas été précisé.

"Cette acquisition marque une avancée stratégique de notre groupe dans le secteur de l'hôtellerie de luxe en Europe, et particulièrement en France où l'Hôtel Carlton complétera idéalement l'offre de nos palaces parisiens, et notamment celle du Royal Monceau et du Peninsula qui ouvrira dans les semaines à venir", a déclaré Kamal Rhazali, avocat-conseil de Katara Hospitality, dans un communiqué du cabinet White ans Case.

En mai dernier, plusieurs dirigeants du groupe étaient venus à Cannes rencontrer des représentants du personnel et de la direction, alors que les négociations étaient déjà avancées.

Le Carlton, qui compte 343 chambres, avait été vendu en même temps que cinq autres hôtels le 19 janvier 2012 à l'investisseur privé qatari Ghanim Bin Saad Al Saad, seulement neuf mois après avoir été acquis par un homme d'affaires libanais.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.