Kaufhof : Hudson's Bay rejette l'offre de rachat de Signa

Le distributeur canadien Hudsons's Bay a rejeté mercredi l'offre à trois milliards d'euros du groupe autrichien d'immobilier et de distribution Signa Holding pour Kaufhof, première chaîne allemande de grands magasins.


Photo: Hudson's Bay

Hudson's Bay a ajouté que Signa avait retiré son offre.

« Le conseil d'administration a conclu à l'unanimité que la proposition de Signa n'était pas du meilleur intérêt pour les actionnaires d'Hudson's Bay. Elle sous-valorise de manière importante notre activité en Allemagne et les actifs immobiliers associés et elle ne s'appuie pas sur des certitudes de financement suffisantes pour justifier un examen supplémentaire à l'heure actuelle », a déclaré David Leith, administrateur indépendant du groupe canadien.

Signa a retiré son offre dès lors qu'il lui est apparu évident au cours d'une rencontre mardi à New York entre son président René Benko et le président exécutif d'Hudson's Bay, Richard Baker, que les deux parties ne parviendraient pas à conclure un accord, ont dit des sources à Reuters.

Un porte-parole de Signa a refusé de s'exprimer sur le sujet.
Signa a soumis une offre en novembre que Hudson's Bay avait jugé d'emblée d'insuffisante.

Si l'opération avait abouti, elle aurait associé les deux principales chaînes de grands magasins d'Allemagne: Kaufhof et Karstadt, propriété de Signa.

Signa avait déjà tenté de racheter Kaufhof en 2015, un an après l'acquisition de Karstadt, mais Hudson's Bay l'avait alors emporté avec une offre de 2,5 milliards d'euros, dette comprise, pour l'enseigne allemande et sa filiale belge. Les finances du groupe allemand se sont détériorées depuis.

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER