×
Publicités
Publié le
1 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kering: Thierry Marty prend en charge l’Asie du Nord et le Sud-Est Pacifique

Publié le
1 oct. 2021

Kering met l’accélérateur en Asie en recrutant un expert de la région. A l’heure où l'épicentre du marché du luxe se déplace vers le continent asiatique, le groupe français (Gucci, Balenciaga, Saint Laurent, etc.) crée le poste de "président de Kering Asie du Nord & Sud-Est Pacifique", incluant le Japon, la Corée, l'Asie du Sud-Est, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qu’il confie à Thierry Marty.


Thierry Marty - ph Penn Studio Korea


Entré en fonction le 1er octobre, le manager est basé à Séoul et rend compte directement au directeur général délégué du groupe, Jean-François Palus. Ce nouveau rôle est destiné "à renforcer l’équipe corporate de Kering en Asie-Pacifique afin de soutenir le développement à long terme des maisons du groupe dans la région", indique Kering en précisant que son organisation en Grande Chine "reste inchangée, avec Jinqing Cai, présidente de Kering Grande Chine, qui dirige les équipes corporate locales".

Passé par HEC Lausanne et l’Insead, Thierry Marty affiche un curriculum bien rempli et idoine pour le poste, puisqu’il a travaillé pendant plus de vingt ans dans cette région et dans le secteur du luxe, effectuant pratiquement toute sa carrière chez le concurrent LVMH, hormis une parenthèse de quelques années chez Cartier en Corée du Sud.

Après avoir débuté chez Deloitte, il rejoint la galaxie de Bernard Arnault en 1995, d’abord dans le domaine de la finance, puis à des fonctions de management, prenant notamment la direction de différentes filiales de LVMH en Asie. Il a travaillé en particulier à Singapour pour LVMH puis pour Celine et Fendi, à Séoul pour Bulgari et Louis Vuitton, et à Tokyo toujours pour Bulgari.

"Ayant vécu plus de vingt ans en Asie, Thierry Marty apporte une vaste expérience et une connaissance approfondie de l'industrie du luxe sur ces marchés", commente dans un communiqué Jean-François Palus.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com