Kering va transférer en Italie la majorité de ses activités logistiques européennes

Kering va transférer vers l'Italie « la majorité » de ses activités logistiques actuellement situées en Suisse, qu'il utilisait comme son « hub » mondial et qui est par ailleurs au coeur du redressement fiscal record infligé au groupe français de luxe par les autorités italiennes.


Kering va revoir ses opérations logistiques - Shutterstock

Au terme d'une procédure pour fraude fiscale concernant sa marque Gucci, le groupe de François-Henri Pinault a annoncé il y a quelques jours qu'il allait régler un redressement de 1,25 milliard d'euros aux autorités italiennes, dont l'enquête s'était focalisée sur l'activité de sa filiale logistique suisse, Luxury Goods International (LGI). Ce sont justement les activités de cette structure qui font à présent l'objet d'une réorganisation. Une refonte des opérations logistiques du groupe qui avait été évoquée en début d'année lors de la présentation des résultats annuels de Kering et qui prend donc forme.

Mercredi, devant les représentants des quelque 800 salariés de la région du Tessin, le groupe a annoncé que « la majorité des activités logistiques opérées en Suisse vont être regroupées dans un nouveau "hub" logistique unique qui sera situé en Italie » près de Novare, dans le nord de la Péninsule, selon un communiqué transmis jeudi à l'AFP.

Le géant du luxe ne fait pas de lien avec son actualité fiscale et cette refonte qui entraine un déplacement de son activité de la suisse vers l'Italie. Et met en avant la montée en puissance de ses activités et une nécessaire adaptation aux modes de consommation.

La structure logistique actuelle en Suisse, répartie sur 20 entrepôts, et qui gère la quasi-totalité des stocks et des livraisons des marques du groupe, « était saturée et donc de moins en moins efficace », met en avant Kering. La nouvelle plateforme en Italie « sera dimensionnée pour la croissance future du groupe », et « aura une capacité de stockage plus importante, reflétant l'augmentation des volumes. Elle répondra également à la demande croissante d'interconnectivité avec les principales plateformes de transport », résume Kering. Le projet sera progressivement mis en oeuvre d'ici à 2022, et le nombre d'employés en Suisse sera divisé par deux.

« Compte tenu de leur qualité, Kering continuera de capitaliser sur les actifs et l'expertise qu'il a développés dans le Tessin, bien qu'en réduisant substantiellement leur activité », indique Kering. Le groupe affirme qu'il « va travailler dès maintenant pour trouver en amont des solutions adaptées aux employés concernés par ces changements » et « d'atténuer les conséquences sur l'emploi de ce projet ».

Le géant du luxe, propriétaire des marques Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga ou Bottega Veneta, souligne que « les attentes des clients évoluent, rendant nécessaire des livraisons plus rapides et une expérience fluide entre tous les canaux de distribution ». La plateforme logistique suisse avait été créée dans les années 1990 pour la griffe florentine Gucci, qui a été rachetée en 1999 par Kering, ex-Pinault Printemps Redoute.

Un modèle qui ne serait plus adapté à un groupe réalisant 13,66 milliards d'euros, en progression de 26,3 % en données publiées avec une emprise globale.
 
« Kering a décidé de mettre en place un nouveau modèle opérationnel consistant en une réorganisation et une simplification du réseau logistique actuel et nécessitant de nouveaux investissements aux Etats-Unis, en Asie et en Italie. Les attentes des clients évoluent, rendant nécessaire des livraisons plus rapides et une expérience fluide entre tous les canaux de distribution. Kering a mené une réflexion approfondie sur l'adaptation de son réseau logistique mondial (Amérique et Europe) aux enjeux actuels et futurs de son secteur. »
 
Le groupe, présidé par François-Henri Pinault, a ainsi déjà décidé de transférer son entrepôt central américain vers un nouveau site dans le New Jersey. Le bâtiment est en construction et sera le « hub » sur cette partie du monde. Le site logistique du Piémont, proche de la majorité des marques phare du groupe, s'étendra lui sur 160 000 mètres carrés.

Avec AFP

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversIndustrieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER