×
6 479
Fashion Jobs
Publicités

Kidiliz affirme ses objectifs pour sa nouvelle licence G-Star

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
today 4 juil. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe spécialisé dans la mode enfant Kidiliz (Absorba, Catimini, 3 Pommes, Kenzo Kids, Jean Bourget, Lili Gaufrette, Paul Smith Junior…) a présenté lors du dernier Pitti Bimbo à Florence, en juin, la seconde collection qu’il a réalisée pour la marque néerlandaise de jeans G-Star Raw, pour le printemps-été 2020. Des débuts ambitieux depuis la signature de cette licence l'an dernier puisque le groupe a étendu la distribution européenne à 700 points de vente multimarques en Europe, dont 120 en Italie, et a doublé les références produit, au nombre de 300 comparé aux 150 de la saison précédente.


G-Star Raw Kids


La ligne, partagée en deux gammes, Kids (3-10 ans) et Junior (8-16 ans), souhaite surfer sur les 30 ans du jeanneur néerlandais et, pour cela, s’enrichit d'éléments rappelant la ligne pour adultes, en proposant de nombreux tissus denim, notamment japonais, et reprend les modèles emblématiques « 5620 Elwood », « D-Staq », « Arc », « 3301 », « Lynn », « Midge ».
 
« Pour le moment, l’objectif du groupe Kidiliz est d’élargir davantage la plateforme de clients étrangers », déclare Raul Cruz Bonilla, directeur de la marque G-Star Raw au sein du groupe Kidiliz, à FashionNetwork.com. « La distribution des marques du groupe est arrivée à 4 000 points de vente multimarques au total dans le monde et maintenant, nous voulons porter au nombre de 1 500 à 2 000 les clients qui d’ici deux à trois ans distribueront les lignes enfant de G-Star. »

« Nous pousserons ensuite du côté du numérique », poursuit Raul Cruz, « étant donné que 30 % du chiffre d'affaires du groupe provient déjà des ventes réalisées sur ce canal, grâce à la plateforme d’e-commerce direct Kidiliz où nous vendons toutes nos marques ».
 
Pour la première saison de la licence G-Star, l'automne-hiver 2019/20, outre cette entrée sur l'e-shop Kidiliz, 22 corners griffés G-Star Raw Junior et Kids ouvriront dans les grands magasins européens (El Corte Inglés, Galeries Lafayette, Hino, House of Fraser, Coin…). En France, après l'ouverture de deux premiers corners enfant de G-Star Raw aux Galeries Lafayette, le plan d’expansion du groupe table sur le chiffre 60 shops-in-shops dans le pays. « Nous avons aussi pour objectif d’ouvrir un monomarque dédié à la mode enfant de G-Star », affirme également Raul Cruz Bonilla, « mais pas avant trois ans ».
 
Mais l’expansion de Kidiliz ne s'arrête pas à G-Star. Le groupe a mis le turbo en Asie en y ouvrant cette année trois magasins Catimini, alors qu'Absorba y inaugurera en juillet son premier monomarque. Une évolution naturelle après le rachat en octobre 2018 par le colosse chinois de la mode enfant Semir (nom complet : Zhejiang Semir Garment), groupe de 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires et coté à la Bourse de Shenzhen depuis 2011.
 
Pour l’Italie, le groupe a également dévoilé à l'occasion du salon Pitti Bimbo un plan de développement de 15 monomarques Catimini dans les trois prochaines années, dont le premier ouvrira en mars 2020. « Pour Absorba, l’entreprise misera avant tout sur une expansion retail en Chine et en France, mais ne laissera pas l'Italie de côté. La Botte est notre second marché, elle reste donc un atout stratégique pour le développement de tout le retail du groupe », ajoute Fabio Cancelliere, directeur Italie du groupe Kidiliz.

En 2017, le chiffre d'affaires de l'ancien groupe Zannier (qui s’appelait ainsi jusqu’en 2016) a été de 430 millions d'euros, dont 50 % glanés à l’étranger. Des rumeurs de vente de l'enseigne principale Z, réalisant 140 millions d'euros de chiffre d'affaires, ont circulé au printemps sans jamais être confirmées par la direction.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com