×
Publié le
15 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kids O’clock, un site de mode enfantine de seconde main, mais pas seulement

Publié le
15 mars 2021

Lancée il y a un peu plus d’un an, Kids O’clock, la plateforme en ligne d’achat et de revente de vêtements et accessoires de seconde main pour les enfants de 0 à 10 ans, est en éclosion depuis le confinement. Une période durant laquelle la jeune entreprise qui compte environ 3.000 membres, a su recruter de nouveaux clients, "parce que les gens disposaient de plus de temps pour effectuer leurs achats", explique Laura Roso Vidrequin la fondatrice de Kids O’clock. Installée à Londres, cette Française maman d’un petit garçon, a une solide expérience d’acheteuse. Une carrière qu’elle a débutée à New York il y a une dizaine d’années chez Moda Operandi ou encore Ralph Lauren, et qui s’est poursuivie outre-Manche chez Net-à-Porter et Harvey Nichols où elle officiait encore très récemment comme acheteuse senior chaussures et accessoires.


Page d'accueil du site Kids O'clock


Désormais Laura Roso Vidrequin se consacre donc entièrement à Kids O’clock. Un site qui fédère son envie de consommer plus responsable, en participant à l’économie circulaire, mais aussi son amour du vintage, et de la "chasse" à la jolie pièce. En septembre dernier grâce à un prêt obtenu via le réseau britannique Fashion Angel, qui soutient les entrepreneurs, particulièrement en cette période de Covid-19, le site de Kids O’clock s’est refait une beauté.

Kids O’clock a récemment lancé son offre de services. La plateforme propose ainsi deux solutions de ventes. La première, classique, permet aux clients de télécharger des articles à vendre ou à louer et lorsque l’article est vendu, de les emballer et les expédier à l’acheteur, le site prend une commission de 30%. La seconde option, baptisée "Golden Membership" permet aux clients d’envoyer avec un enveloppe pré-payée les vêtements à vendre directement à Kids O’clock qui se charge alors de prendre les photos, mettre en vente et répondre aux sollicitations d’acheteurs. Un service facturé 10 livres par mois, pendant six mois.

Kids O’clock, qui travaille sur une levée de fonds institutionnelle, va également proposer la location de matériel de puériculture aux familles en déplacement ou en vacances. Un service qui sera cependant mis en place une fois la crise sanitaire passée.
 
Enfin, le site offre aux marques indépendantes et ayant une démarche écoresponsable de gérer la revente de leurs collections en seconde main. Kids O’clock est ainsi devenue la plateforme officielle de revente de la marque de mode enfantine Petite Lucette.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com