×
5 352
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
16 juin 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kim Kardashian accusée d'avoir abîmé la robe de Marilyn Monroe au gala du Met

Par
AFP
Publié le
16 juin 2022

Un collectionneur fanatique de Marilyn Monroe a critiqué mercredi la société possédant une célèbre robe de l'actrice pour avoir laissé Kim Kardashian la porter lors de la soirée de gala du Metropolitan Museum de New York, ce qui l'a selon lui "irrémédiablement endommagée".


Kim Kardashian à son arrivée au gala du Metropolitan Museum le 2 mai 2022. - GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP


Pour étayer ses dires, Scott Fortner, un collectionneur animant un site entièrement dédié à Marilyn Monroe, a diffusé cette semaine des photos de la robe crème ornée de cristaux que portait cette dernière lorsqu'elle a chanté "Happy Birthday Mr President" à John F. Kennedy en 1962.

Sur la première série d'images figure selon lui la fameuse robe de Marilyn telle qu'elle était avant le gala du Met. La seconde série a été prise par un ami de Scott Fortner dimanche dans la vitrine du musée privée Ripley's à Hollywood, après que Kim Kardashian l'a enfilée.

La comparaison des clichés semble montrer de petites déchirures dans le tissu au niveau de la fermeture dorsale et plusieurs cristaux manquants ou ne tenant plus qu'à un fil dans le dos de la robe.

Ces clichés et les dégâts présumés infligés à la robe, achetée aux enchères par Ripley's pour la somme record de 4,8 millions de dollars, ont suscité de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

Dans une mise au point publiée mercredi sur son compte Instagram, Scott Fortner précise que ses "reproches visent Ripley's, qui a permis que la robe soit portée".

"N'importe quelle célébrité à qui on aurait proposé de porter ce vêtement aurait sauté sur l'occasion (...). Kim K. a simplement été celle qui a pu le faire", poursuit-il.

"Ripley's avait l'obligation de protéger et préserver cette pièce historique et ils ne l'ont pas fait. Elle est maintenant irrémédiablement endommagée et aurait probablement été endommagée par quiconque l'aurait portée", estime le collectionneur.

Sollicitée par l'AFP pour commenter ces accusations, la société Ripley's n'avait pas réagi mercredi après-midi. Début mai, Ripley's s'était réjouie que la robe, jamais portée depuis Marilyn Monroe, soit confiée à Kim Kardashian le temps du gala du Met.

"Un grand soin a été apporté pour préserver ce morceau d'histoire. Avec l'aide de conservateurs de mode, d'experts, d'archivistes et d'assureurs, nous avons fait de l'état du vêtement notre priorité numéro un. Aucune reprise n'a été faite et Kim Kardashian a enfilé une réplique avant de prendre part au gala", écrivait la société dans un communiqué.

Kim Kardashian, qui avait entrepris un régime draconien pour pouvoir entrer dans la robe de légende, n'a pas non plus réagi à cette polémique sur ses réseaux sociaux.


Los Angeles, 15 juin 2022 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.