×
Publicités

KKR rachète à Coty une majorité de contrôle dans Wella et OPI

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coty Inc a déclaré lundi son intention de céder une participation majoritaire au capital de ses marques de soins capillaires et pour les ongles — notamment Wella et OPI — au fonds d'investissement américain KKR & Co Inc. Montant de la transaction : 3 milliards de dollars (2,77 milliards d'euros) en numéraire. Le groupe américain espère ainsi simplifier son portefeuille de produits et réduire sa dette.


Reuters


Coty a également présenté un plan de réduction des coûts de 700 millions de dollars (environ 646 millions d'euros) ; par ailleurs, dans le cadre de la transaction, KKR devrait injecter un investissement supplémentaire d'un milliard de dollars. Après ces annonces, le cours des actions de Coty a grimpé de 15 %.

Pour lutter contre le ralentissement des ventes et l'aggravation de sa dette, le groupe Coty avait mis ces marques en vente en octobre dernier, suscitant l'intérêt de plusieurs enseignes de grande consommation, parmi lesquelles Unilever et Henkel.

Au début de l'année, la valeur de son portefeuille de marques était estimée à environ 7 milliards de dollars (6,47 milliards d'euros), selon l'agence Reuters — mais la crise sanitaire ravage son marché depuis plusieurs semaines déjà, et les consommateurs ont désormais tendance à faire leurs achats de produits de beauté sur Internet, préférant par exemple se faire livrer chez eux des kits de teinture pour cheveux.

Pour ne rien arranger, la société a échoué à intégrer parmi ses filiales les quelque 40 marques rachetées à Procter & Gamble en 2016, l'obligeant à repenser sa stratégie de fond en comble. Pour revitaliser ses ventes, Coty s'est offert une participation majoritaire dans la société de maquillage et de soins de la peau de Kylie Jenner à la fin de l'année dernière, misant sur les 270 millions d'abonnés de l'influenceuse sur les réseaux sociaux pour attirer une clientèle plus jeune.

Une perte plus importante que prévue sur le trimestre dernier



Pourtant, Coty a annoncé lundi une perte plus importante que prévu, avec des revenus en baisse de 23 % au cours du trimestre qui a pris fin le 31 mars. Dans le cadre de l'accord, KKR obtiendra deux sièges au conseil d'administration de Coty, qui a par ailleurs annoncé la suspension du versement de dividendes à ses actionnaires jusqu'à l'année prochaine. 

La transaction, qui concerne également les marques Clairol et Ghd, prévoit que les entreprises fonctionneront comme des sociétés autonomes, KKR acquérant 60 % des parts et Coty conservant le reste. La société new-yorkaise gardera le contrôle total sur ses activités de beauté de grande consommation au Brésil, pour lesquelles elle explore encore plusieurs options.

Hors éléments exceptionnels, Coty a annoncé une perte de 8 centimes par action, alors que les analystes de Wall Street prévoyaient une perte de 1 centime, selon les données IBES de Refinitiv.

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.