×
Publicités
Publié le
17 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Koché lance sa toute première campagne

Publié le
17 nov. 2020

Christelle Kocher multiplie les projets en dépit de la pandémie. Il y a tout juste un an, la créatrice française confiait sa marque Koché en licence au groupe italien de Renzo Rosso OTB (Diesel, Marni, Margiela, etc.). Propulsée par ce partenariat, elle amorce une nouvelle phase de développement. Après son défilé printemps-été 2021 organisé en septembre dans le parc parisien des Buttes-Chaumont, elle lance sa première campagne publicitaire sur le thème de l’amour.


Le baiser de Koché pour sa campagne hiver 2020/21 - ph Philippe Jarrigeon

 
"Jusqu'ici, nous avons toujours fait des lookbooks. Pour la première fois, nous avons investi dans une vraie campagne, qui sera diffusée sur les réseaux sociaux et par affichage", raconte la designer à FashionNetwork.com, enthousiasmée par cette nouvelle aventure. "L’idée, c’était de reprendre le fil du défilé de février dernier, qui s’était clôt sur le baiser échangé entre deux mannequins. En ce moment si particulier, nous avons voulu cristalliser un message d’amour universel, avec des couples qui s’embrassent, sans se soucier des genres ou des codes".
 
La campagne, centrée sur la collection automne-hiver 2020/21, a été shootée à Paris par le photographe français Philippe Jarrigeon, tandis que le stylisme est signé Marc Goehring, le célèbre stylist et rédacteur en chef mode du magazine allemand 032c, autour de l’idée du "nouveau romantisme à l’ère du numérique".

Mais Christelle Kocher, qui vient par ailleurs de participer au jury du concours ITS de Trieste, ne compte pas en rester là. "Nous travaillons déjà sur la prochaine collection et sur un projet pour mars 2021", confie-t-elle sans en dire plus. Après son travail l’hiver dernier avec Emilio Pucci, il se pourrait que la styliste annonce une nouvelle collaboration.
 
"Avec OTB, nous avons pris le temps de réfléchir pour développer la marque, la distribution et renforcer nos liens avec l’Asie, même si la période est compliquée. Nous avons un plan 2021 avec de multiples projets", poursuit-elle.

Et de souligner l’évolution qualitative de sa maison, encore totalement indépendante. "La qualité s’est améliorée avec une structure et un développement qui passe par l’Italie, où sont produites toutes les collections, et des délais de production respectés. Le soutien d’OTB est important vis-à-vis de certains clients, en particulier au Japon. C’est un gage de garantie. Nous avons gagné beaucoup en confiance et pu augmenter des budgets".
 
Fondée en 2015, sa marque de prêt-à-porter pour femme et homme, souvent qualifiée de "street couture" car alliant détails précieux à une vision fraîche, sportive et multiethnique, est distribuée à travers une soixantaine de revendeurs entre grands magasins et boutiques multimarques. En particulier en Asie, au Japon, en Chine et en Corée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com