×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 mars 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kontoor Brands subit une baisse de ses revenus en 2019

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
11 mars 2020

Le propriétaire des marques de jeans Lee et Wrangler Kontoor Brands, Inc., basé à Greensboro en Caroline du Nord, a annoncé une baisse de ses revenus et bénéfices au quatrième trimestre et pour l’année fiscale 2019 entière. Ces résultats publiés vendredi reflètent un changement du business model de l’entreprise.


Kontoor Brands impute la chute de ses revenus à de nouvelles politiques stratégiques et opérationnelles au sein de l’entreprise - Instagram: @leejeans


Pour le quatrième trimestre clôturé le 28 décembre 2019, Kontoor a engrangé des revenus de 652,6 millions de dollars (571,53 millions d’euros), en baisse de 10 % par rapport aux 726,2 millions de dollars (635,98 millions d’euros) du quatrième trimestre 2018. Le groupe s’est dissocié de VF Corp en mai 2019.
 
Pour expliquer cette mauvaise performance, l’entreprise incrimine les effets négatifs de projets proactifs et stratégiques portant sur la qualité des ventes, ayant entraîné des changements de son business model. Par ailleurs, le groupe s’est retiré d’un pays dont les résultats n’étaient pas satisfaisants et a revu sa distribution, fermant plusieurs canaux en Inde.

Kontoor souligne aussi la baisse des ventes de certaines de ses lignes à faibles marges, ainsi que les effets délétères de la faillite d’un important détaillant américain au quatrième trimestre 2018.

Les États-Unis en chute de 8 %


 
Les États-Unis représentent 516,7 millions de dollars (452,51 millions d’euros) des ventes totales du trimestre, en chute de 8 % par rapport à la même période l’an dernier. Pourtant, le canal digital et le wholesale sont en belle progression dans le pays. Les revenus à l’étranger atteignent 135,9 millions de dollars (119,02 millions d’euros), soit une baisse de 17 % d’une année sur l’autre.
 
Les ventes de Wrangler reculent de 6 % à 417 millions de dollars (365,2 millions d’euros), tandis que les revenus de Lee perdent quant à eux 12 % à 201,6 millions de dollars (176,56 millions d’euros). Les autres revenus du groupe dans le monde, apportés entre autres par ses marques VF Outlet et Rock & Republic, se contractent de 36 % à 34 millions de dollars (29,78 millions d’euros).
 
Les bénéfices de Kontoor pour le quatrième trimestre se situent à 28,8 millions de dollars (25,22 millions d’euros) ou 0,50 dollar (0,44 euro) par action diluée, contre 51,9 millions de dollars (45,45 millions d’euros) et 0,92 dollar (0,81 euro) par action diluée à la même période l’an passé.
 
Pour l’année 2019 entière, les revenus du groupe perdent 8 % à 2,55 milliards de dollars (2,23 milliards d’euros) contre 2,76 milliards de dollars (2,42 milliards d’euros) en 2018.
 
Les revenus de l’année fiscale aux États-Unis s’effondrent de 5 % à 1,91 milliard de dollars (1,67 milliard d’euros), et les revenus issus de l’étranger chutent de 15 % à 638,9 millions de dollars (559,53 millions d’euros).
 
Wrangler génère 1,52 milliard de dollars (1,33 milliard d’euros) et Lee 882,3 millions de dollars (772,69 millions d’euros) de revenus annuels. Les deux marques accusent des baisses respectives de 5 % et 8 % d’une année sur l’autre. Les autres revenus globaux ont perdu 26 % à 148,5 millions de dollars (130,05 millions d’euros).
 
Le bénéfice annuel total de l’entreprise pour l’année fiscale 2019 est de 96,7 millions de dollars (84,69 millions d’euros) ou 1,69 dollar (1,48 euro) par action. En 2018, il avait atteint 263,1 millions de dollars (230,42 millions d’euros) ou 4,64 dollars (4,06 euro) par action diluée.

"Pour 2020, nous allons rester très concentrés sur l’optimisation continue et la globalisation de notre modèle opérationnel"



"2019 a été une année de transformations pour notre organisation, nos équipes de direction et nos employés dans le monde entier", résume le président et PDG de Kontoor Brands Scott Baxter dans un communiqué. « Pour 2020, nous allons rester très concentrés sur l’optimisation continue et la globalisation de notre modèle opérationnel. »
 
Pour 2020, Kontoor table actuellement sur des revenus équivalents à ses revenus ajustés pour l’année 2019 entière, avec des ventes en baisse au premier semestre.

Mais les prévisions actuelles de Kontoor ne tiennent pas compte de l’impact potentiel de l’épidémie actuelle de coronavirus. La Chine, point de départ de l’épidémie, représente environ 7 % des revenus annuels de l’entreprise, qui a temporairement fermé la plupart de ses boutiques dans le pays en février. Aujourd’hui, elles rouvrent progressivement et 75 % d’entre elles sont en activité. D’après Kontoor, la crise sanitaire n’a pas entraîné d’interruptions matérielles de sa chaîne d’approvisionnement pour le moment, mais le groupe continue de surveiller la situation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com