×
6 480
Fashion Jobs
Publicités

Kwaidan Editions confirme son potentiel sur les podiums parisiens

Publié le
today 1 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Au dernier jour des défilés parisiens, Kwaidan Editions s’est révélée une très bonne surprise. Cette jeune marque basée à Londres, fondée en 2016 par la Française Léa Dickely et l’Américano-Vietnamien Hung La, qui a été finaliste du Prix LVMH 2018, a dévoilé mardi une collection d’une grande qualité et cohérence, où toutes les pièces sont vendables. Avec ses silhouettes clean à l’allure cool, la marque fait penser très fort à Céline, époque Phoebe Philo, dans une version jeune et actuelle.


Kwaidan Editions, printemps/été 2020 - DR


D’autant plus que Kwaidan Editions s’est positionnée d’emblée dans le très haut de gamme avec une production italienne « dans les mêmes usines que Balenciaga et Celine » et des prix alignés aux grandes griffes. Les pantalons sont vendus entre 900 et 1200 dollars, les vestes entre 1900 et 2500 dollars et les manteaux entre 3000 et 4000.

Les modèles minimalistes, presque classiques, ont un caractère très contemporain et séduisant avec à chaque fois un twist fashion, qui se joue dans les proportions, les matières ou les couleurs. Comme ces modèles vert pomme et ses flashs fluo qui électrisent la collection. Mais aussi à travers des lignes harmonieuses avec des vêtements embrassant le corps avec douceur. A l’instar de ces tricots-pantalons en jersey ou ces robes en maille monochrome aux manches dégoulinant jusqu’aux mains, d’où ne dépassent que les doigts.

Le grand imperméable mastic (proposé aussi en coquelicot ou ciment) aux manches délicatement évasées se noue à la taille avec une chaîne métallique. Les tailleurs aux pantalons fluides taille haute, s’élargissent à la cheville. Ils sont associés à des chemisiers jaune pâle ou des tricots transparents dans les mêmes tons, si fins qu’ils s’apparentent à un filtre coloré devenant foncé lorsqu'il se superpose au pantalon. Le camouflage à l’esprit militaire se fait chic dans une précieuse robe en maille jacquard.

Le latex traverse la collection via des petites robes chemise ou à bretelles ou des pantalons coulants. Ou encore à travers un blouson en jean comme trempé dans de la glu rose pastel, mais surtout à travers des sacs reprenant la typique forme du sachet en plastique, en caoutchouc lisse tout simple, qui feront fureur l'été prochain.


Kwaidan Editions, printemps/été 2020 - DR


Le parcours de ce jeune couple à la ville comme à la scène, qui s’est connu à l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers, confirme certaines affinités électives avec le luxe en général, et Céline en particulier. Après avoir débuté chez Balenciaga, Léa Dickely s'est retrouvée dans un atelier de broderie parisien, avant de collaborer successivement pour Balmain, Rick Owens et Alexander McQueen. Pour sa part, Hung La a prolongé son expérience chez Balenciaga, où il a côtoyé Nicolas Ghesquière, puis Alexander Wang, avant de travailler deux ans chez Céline avec Phoebe Philo.

« Nous aimons bien la simplicité, des choses directes, que l’on comprend vite. Mais en même temps, dans nos modèles il y a toujours un décalage, un petit truc qui n’apparaît pas à la surface. C’est très propre, mais aussi un peu étrange » résume Léa Dickely en backstage.

« Par rapport à l’hiver dernier, où nous avions raconté une histoire plus prononcée, très nocturne, cette saison nous avons voulu laisser la collection venir d’elle-même misant sur la souplesse et la légèreté avec des matières comme le jersey, la maille et le latex travaillé en flou », poursuit-elle.

Après cinq collections, (celle présentée mardi pour le printemps/été 2020 est leur sixième), Kwaidan Editions a déjà séduit 70 multimarques pointus dans le monde, comme les enseignes Dover Street Market de Londres et New York, ainsi que les Galeries Lafayette et The Broken Arm à Paris. La marque, qui emploie une quinzaine de personnes entre le studio et le commercial, est particulièrement présente aux Etats-Unis, en forte hausse, ainsi que sur les marchés asiatiques.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com